Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

Amériques

Le général James L. Jones témoigne de l'amitié franco-américaine

©

Texte par Philippe BOLOPION

Dernière modification : 29/03/2010

À l'occasion de la visite du président Sarkozy à Washington, le général Jones, conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama et ancien commandant des forces de l’OTAN, analyse en exclusivité pour France 24 les relations franco-américaines.

Regardez l'interview exclusive du général Jones, conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama et ancien commandant des forces de l’OTAN, sur FRANCE 24, le lundi 29 mars à 21h45 (GMT + 1).

 

À l'occasion de la visite de Nicolas Sarkozy aux États-Unis, qui doit se rendre à Washington le 30 mars en compagnie de son épouse, l’administration Obama lance une offensive de charme, affirmant que les relations entre les deux hommes sont "très bonnes".

"S’ils ne sont pas d’accord l’un avec l’autre, ils le disent franchement. Mais l’amitié reste très profonde et très réelle", déclare le conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama, le général James L. Jones, qui a accordé un entretien exclusif à FRANCE 24 depuis la Maison Blanche. "Ils parlent d’une manière très directe qui est fortement appréciée par le président Obama, parce qu’il aime ce genre de contact", ajoute M. Jones.

Entre les présidents Obama et sarkozy, "l'amitié reste très profonde et réelle "

Les heures sombres de l'intervention américaine en Irak sont oubliées et les deux présidents ne ratent plus une occasion de souligner leur totale "convergence de vues" sur les sujets plus délicats et leur volonté de "travailler ensemble".

Des sanctions contre l’Iran avant la fin d'avril


Sur la plupart des grands dossiers, leur analyse est très proche. Paris et Washington souhaitent notamment renforcer les sanctions à l'encontre de Téhéran, afin d’empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire. Selon le général James L. Jones, les deux pays sont "sur la même voie" et espèrent obtenir "des sanctions très sévères" contre l’Iran au Conseil de sécurité de l’ONU "avant la fin d’avril".  

"Nous espérons obtenir des sanctions très sévères contre l'Iran"


Le conseiller à la sécurité nationale salue aussi le rôle des Européens en Afghanistan, expliquant que "2009 a été une année charnière pour la coopération". "40 %  des troupes en Afghanistan viennent de nos amis et alliés", explique James L. Jones. Barack Obama redira néanmoins à Nicolas Sarkozy que des soldats français supplémentaires seraient les bienvenus en Afghanistan. L'Élysée a déjà fait savoir qu'il essuiera un refus.

James L. Jones reconnaît toutefois que les puissances européennes ne dépensent pas assez pour moderniser leurs armées. "Nous vivons dans un monde compliqué, avec de nombreux défis qui nous parviennent de manière asymétrique", poursuit-il, expliquant que l’OTAN doit, dans cette perspective, avoir "les forces nécessaires" pour y faire face. "Si vous vous apprêtez à jouer, vous devez payer. Il n’y a pas d’autre alternative”, prévient-il.

"Nous attachons beaucoup d'importance à nos relations avec l'Union Européenne"


Nicolas Sarkozy et Barack Obama se verront à Washington pour un entretien de travail, suivi d'une conférence de presse et d'un dîner privé entre les couples présidentiels. "Le courant passe très bien entre les deux couples", précise M. Jones.  Nicolas Sarkozy en profitera aussi pour rencontrer des représentants des milieux financiers et de la presse à New York, ainsi que des personnalités politiques.

Première publication : 28/03/2010

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Les États-Unis, la France et la Russie démentent toute nouvelle proposition à l'Iran

    En savoir plus

  • AVIONS RAVITAILLEURS

    À Londres, Sarkozy et Brown dénoncent le protectionnisme américain

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)