Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

FRANCE

Le parquet français n'est pas indépendant, selon la CEDH

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/03/2010

Dans le cadre de l'affaire du cargo "Winner", la Cour européenne des droits de l'Homme a estimé que les procureurs de la République étaient dépendants du pouvoir exécutif en France. Son arrêt ne remet toutefois pas en cause le statut du parquet.

AFP - La Cour européenne des droits de l'Homme a débouté lundi l'Etat français, jugeant par 10 voix contre 7 que le parquet français manquait d'indépendance, dans l'arrêt Medvedyev, concernant un cargo arraisonné en mer avec un chargement de drogue.

L'affaire survient en pleine polémique sur la réforme judiciaire en France, qui prévoit de supprimer le juge d'instruction et de confier les enquêtes aux procureurs et magistrats du parquet, subordonnés au ministre de la Justice.

La Cour a condamné les conditions dans lesquelles l'équipage du cargo Winner, battant pavillon cambodgien, a été consigné, sur ordre du procureur de la République de Brest, pendant 13 jours à bord du bateau, après son arraisonnement par un navire militaire français près du Cap-Vert en juin 2002.

Des dizaines de kilos de cocaïne avaient été découverts à bord du cargo dont l'équipage avait été placé en garde à vue puis mis en examen pour trafic de stupéfiants à son arrivée à Brest.

Selon Me Patrice Spinosi, l'avocat des marins qui avaient porté plainte contre la France, "à l'occasion de cette affaire, la Grande chambre rappelle sa jurisprudence et pose en principe que le magistrat doit présenter les garanties requises d'indépendance à l'égard de l'exécutif et des parties, ce qui exclut notamment qu'il puisse agir par la suite contre le requérant dans la procédure pénale, à l'instar du ministère public".

"Donc la Cour européenne rappelle clairement que le ministère public, quand il agit comme partie poursuivante, n'est pas susceptible d'être une autorité judiciaire au sens de l'article 5 en général", a expliqué l'avocat parisien.

"La privation de liberté n'était pas régulière faute de base légale ayant les qualités requises pour satisfaire au principe général de sécurité juridique", a jugé la Cour européenne dans une décision en appel de sa Grande Chambre qui confirme point par point son premier arrêt de violation de l'article 5.1 de la convention européenne des droits de l'Homme.

La Cour a aussi débouté à une faible majorité de 9 voix contre 8 les marins qui estimaient trop long le délai avant leur présentation devant le juge d'instruction et qui avaient fait appel de la décision prise en première instance.

Les juges européens ont considéré que le délai n'avait pas dépassé neuf heures avant l'arrivée du cargo à Brest et la présentation des marins au juge d'instruction, un délai tout à fait acceptable "en présence de circonstances tout à fait exceptionnelles".
 

Première publication : 29/03/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)