Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Le camp Berlusconi tire son épingle du scrutin régional

Vidéo par Mariam Pirzadeh

Texte par Benjamin DODMAN

Dernière modification : 30/03/2010

Annoncé perdant du scrutin régional qui s'est déroulé dimanche et lundi en Italie, le camp du président du Conseil italien est parvenu à ravir quatre régions au centre-gauche. L'opposition reste toutefois en tête dans sept régions.

Les Italiens ont largement boudé les urnes, dimanche et lundi, lors d’élections régionales partielles présentées comme un test pour le président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, acculé par les scandales et une forte chute de son taux de popularité.

Estimé à près de 65 %, le taux de participation est en recul de 8 points par rapport au dernier scrutin régional de 2005. Un phénomène qui souligne le malaise des électeurs au moment où la péninsule connaît sa plus grave récession depuis un demi-siècle.

Parmi les 13 régions dans lesquelles s'est déroulé le scrutin, 11 étaient jusqu’ici dirigées par l’opposition de centre-gauche. Pour le Peuple de la liberté (PDL) emmené par le Cavaliere, l’objectif était d'en ravir au moins cinq au Parti démocrate.

Selon les derniers résultats disponibles, la droite remporte son pari. La coalition formée par le PDL et la Ligue du Nord remporte la Lombardie et la Vénétie (deux de ses fiefs traditionnels), la Calabre, la Campanie et arrache de justesse le Piémont et le Latium.

Dans la symbolique région de Rome, la syndicaliste de droite Renata Polverini est sortie gagnante d'un duel très serré avec l'ex-commissaire européenne de gauche Emma Bonino. Une victoire célébrée dans les rues de la capitale par des klaxons et un rassemblement Piazza Del Popolo. Une défaite du camp Berlusconi dans cette région aurait été considérée comme un revers personnel pour le chef du gouvernement italien, qui y a fait campagne en première ligne sous le slogan : “L’amour triomphe toujours sur la jalousie et la haine”.

le rôle clé de la Ligue du Nord

La Ligue du Nord a joué un rôle clé dans l'obtention de ces résultats inespérés pour la droite : en Vénétie, son candidat, Luca Zaïa, a remporté le scrutin haut la main, et dans le Piémont, région ouvrière où se trouve le siège de Fiat, Roberto Cota a de justesse supplanté la présidente sortante de gauche, Mercedes Bresso.

Commentant l'avancée de son parti dans ces deux régions, le chef de la Ligue du Nord, Umberto Bossi, a affirmé : "La gauche est K.O., elle a perdu toutes les voix qu'elle avait. Dans le nord, les ouvriers ne votent plus à gauche".

Le scrutin régional est intervenu à l'issue d'une campagne chaotique, dominée par des batailles judiciaires depuis qu’un membre du PDL a laissé passer les délais requis pour déposer ses listes électorales dans le Latium parce qu’il était parti acheter un panini...

Omniprésent sur les chaînes de télévision, Silvio Berlusconi a plusieurs fois suscité la controverse en attaquant les magistrats, qu’il accuse d’être à la solde de la gauche et de vouloir renverser son gouvernement.

Le magnat des médias s’est une fois de plus laissé aller à des déclarations machistes, affirmant avoir un “droit de cuissage” sur les candidates de son parti.

 

Première publication : 29/03/2010

  • ITALIE

    Élections régionales à haut risque pour Berlusconi

    En savoir plus

  • ITALIE

    Berlusconi rassemble ses partisans avant les régionales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)