Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

FRANCE

Pal Sarkozy raconte ses amours et ses peines dans un livre de mémoire

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/03/2010

Ancien publicitaire devenu peintre, Pal Sarkozy publie un livre de mémoire sur ses "amours, déceptions, espérances, surprises". Avec le consentement de son fils Nicolas, président de la République française...

AFP - Pal Sarkozy a confié à l'AFP que son fils, le président de la République Nicolas Sarkozy, ne lui avait "pas dit un mot" sur son livre "Tant de vie" (Plon) mais "qui ne dit mot consent", a-t-il ajouté.
   
"Je lui avais adressé le manuscrit avant que le livre ne paraisse. Il ne m'en a jamais rien dit, pas un mot. Mais qui ne dit mot consent et le livre a été publié sans changer une virgule", a indiqué Pal Sarkozy, 82 ans, venu au Salon du Livre de Paris pour dédicacer son ouvrage.
   
Dans ce livre de mémoires, "je raconte tout. Mes amours, mes déceptions, mes espérances, mes surprises. Et que mon fils Nicolas soit président, cela a été la surprise du chef !", a-t-il ajouté, décontracté, en polo gris-bleu à manches longues.
   
"Je vois mon fils une ou deux fois par an (...) Moi, je ne suis pas un homme politique, je peux tout dire, je n'ai pas besoin que l'on vote pour moi", a poursuivi Pal Sarkozy, assis à côté de son "porte-plume" Frédérique Drouin.
   
"J'ai écrit le livre dans un sabir entre hongrois, allemand et anglais et mon, ou plutôt ma 'porte-plume' l'a remis en forme", a précisé cet ancien publicitaire devenu peintre. L'éditeur en a tiré 68.000 exemplaires et l'ouvrage doit être traduit en hongrois, en allemand et en anglais.
   
Parmi les quelques personnes à demander une dédicace, Anne-Marie Laroche-Verdun, auteur de "J'ai été la première maîtresse de Sarkozy" (éd. Fizzi) et la première institutrice du petit Nicolas quand il avait 5 ans, glisse à l'AFP: "son père, je ne l'ai pratiquement jamais vu quand Nicolas était en classe. Nicolas, lui, était très gentil et calme".
   
Vendredi, Pal Sarkozy avait estimé dans le quotidien Le Parisien que son fils aurait une vie "plus tranquille" s'il ne se représentait pas à la présidence dans deux ans.

 

Première publication : 29/03/2010

  • LITTÉRATURE

    La petite édition à l'honneur au Salon du livre

    En savoir plus

  • PEINTURE

    Le père de Nicolas Sarkozy expose ses œuvres à Budapest

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)