Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce: après la victoire Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Pour résister" : un plaidoyer contre toutes les formes d'extrémisme

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Migrants climatiques : les réfugiés du siècle

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Love and Loss" : le beau retour de Tina Arena

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Crise grecque : un référendum sous haute tension

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Maroc : la robe de la discorde

En savoir plus

Amériques

Sarkozy à Washington pour renforcer les relations franco-américaines

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2010

Barack Obama recevra à Washington son homologue français, Nicolas Sarkozy, en visite officielle aux États-Unis. Une rencontre qui intervient après une année de tensions entre les deux hommes. Tour d'horizon de la presse française et internationale.

Le président français, Nicolas Sarkozy, est aux Etats-Unis pour une visite officielle, qui, selon la presse française, aura mis bien du temps à se réaliser. Une "bouderie" de la part de la Maison Blanche ? s’interroge le "Journal du dimanche", qui rappelle qu’"Angela Merkel, Gordon Brown, Silvio Berlusconi, José Luis Zapatero" et même "les Premiers ministres suédois, néerlandais ou grec" ont eu les honneurs d’une invitation à Washington avant le chef de l’Etat français.

Si, aujourd’hui, Washington et Paris se font forts d’insister sur les bonnes relations franco-américaines, cela n’a pas toujours été le cas. L’"insulte ultime", assure Charles Bremner, correspondant du "Times" à Paris, serait intervenue lorsque Barack Obama, venu célébrer les 65 ans du débarquement des Alliés en Normandie, a préféré manger au restaurant plutôt que d’accepter l’invitation à dîner de l’Elysée.

Fâcherie aujourd’hui rattrapée par une grande première depuis l’arrivée d’Obama à la Maison Blanche : le couple présidentiel américain a convié Nicolas et Carla Sarkozy à un dîner privé dans leurs appartements particuliers. Pour le "Christian Times Monitor", qui souligne l’absence de liens personnels du chef de l’Etat américain avec ses homologues internationaux, il s’agirait de faire "amende honorable".

Un "copieux" menu de discussions

Hormis leur bonne entente retrouvée, les deux dirigeants auront nombre de sujets à

La nouvelle réalité de la relation franco-américaine

aborder. "Le menu des discussions promet d'être copieux", analyse "La Tribune". "Gouvernance mondiale, Iran, Afghanistan, taux de change, réchauffement climatique, contentieux commerciaux...", énumère l’article du quotidien économique français.

L’appel d’offres qui oppose Boeing à l’européen EADS fera sans aucun doute partie des discussions. Pour l’agence économique Bloomberg, Sarkozy pourrait demander à Obama d’allonger le temps alloué aux entreprises afin de donner plus de temps à EADS pour se préparer.

Attendu à l’université de Colombia, à New York, où il doit prononcer un discours ce lundi, Nicolas Sarkozy fait surtout pour le moment les manchettes sur Twitter où une internaute diffuse une photo du président français à Times Square…

 

Première publication : 29/03/2010

COMMENTAIRE(S)