Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

Sports

Arsenal arrache le nul face à Barcelone

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/04/2010

Largement dominés, les Gunners ont évité le pire face aux terreurs du Barça. Au terme d'un quart de finale aller de Ligue des Champions riche en rebondissements, les deux équipes se sont séparées sur un match nul, 2-2.

Contre les géants du FC Barcelone, jouer à domicile ne procure pas forcément un avantage. Les Londoniens d’Arsenal en ont fait l’expérience ce mercredi sur la pelouse de l’Emirates Stadium, où ils ont dû ramer comme de beaux diables pour arracher le nul 2 à 2 lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions.

La première mi-temps a des allures de chemin de croix pour les hommes d’Arsène Wenger. Après une demi-heure de jeu, les Barcelonais comptent 12 tirs dangereux, contre un seul pour leurs adversaires qui s'en remettent au talent de leur gardien Manuel Almunia. Les Gunners se reveillent ensuite, notamment grâce à Samir Nasri souvent démarqué dans la surface catalane.

Mais le jeune Français semble bien seul face aux Messi, Ibrahimovic, Xavi et autres terreurs barcelonaise. D’autant plus que les Anglais se voient très vite privés de deux de leurs éléments les plus importants : l’attaquant international russe Andreï Arshavin et le défenseur français William Gallas, tous deux sortis sur blessure. C’est donc avec un certain soulagement que les Gunners accueillent la fin de la première mi-temps sans avoir pris de but.

Penalty

Quelque peu échaudés par les occasions ratées, Barcelone se donne à fond dès l’entame de la seconde période. Zlatan Ibrahimovic en profite et ouvre la marque 27 secondes après la reprise. Le Suédois doublera la marque à la 59e minute. Arsenal ne démérite pourtant pas. L’attaquant Nicolas Bendtner joue à la perfection le rôle du buteur malchanceux et trouve par deux fois le gardien espagnol sur son chemin. La pugnacité anglaise finit toutefois par payer. Theo Walcott réduit le score (69e), cinq minutes après être entré en jeu. A la 83e minute, sur une faute du défenseur catalan, Carles Puyol dans sa surface de réparation, l’arbitre siffle un penalty que Francesc Fabregas transforme en but.

Si Arsenal a réussi à ne pas sombrer sur sa pelouse face au Barça, les deux buts inscrits par les Espagnols à l’extérieur constituent un précieux butin de guerre pour les coéquipiers de Lionel Messi.

Première publication : 31/03/2010

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Lyon prend l'ascendant sur Bordeaux

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Victoire in extremis du Bayern face à Manchester United

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    L'Inter Milan s'impose face au CSKA Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)