Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Afrique

La CPI ouvre une enquête sur les violences post-électorales de 2007

©

Vidéo par Stéphanie MAUPAS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2010

La Cour pénale internationale a autorisé l'ouverture d'une enquête sur d'éventuels crimes contre l'humanité commis entre 2007 et 2008, au lendemain de la réélection contestée du président Mwai Kibaki.

AFP- La Cour pénale internationale (CPI) a autorisé mercredi l'ouverture d'une enquête, demandée par le procureur sur les violences post-électorales commises au Kenya fin 2007-début 2008, a annoncé la CPI.
   
"La chambre, à la majorité, autorise l'ouverture d'une enquête sur la situation dans la République du Kenya concernant des crimes contre l'humanité", a indiqué la chambre préliminaire II dans un jugement publié sur le site internet de la Cour.
   
Le procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo avait annoncé, le 26 novembre 2009, avoir demandé aux juges de la CPI l'autorisation d'enquêter sur les violences post-électorales au Kenya qui avaient fait 1.500 morts et 300.000 déplacés.
   
Le procureur, qui souhaitait, pour la première fois depuis l'entrée en fonction de la CPI en 2002, ouvrir une enquête de sa propre initiative, avait remis aux juges le 3 mars une liste comprenant les noms de vingt personnes ayant soutenu, selon lui, les violences post-électorales
   
Selon M. Moreno-Ocampo, ces personnes, des dirigeants politiques ou des hauts responsables du secteur économique, étaient associées au Parti de l'unité nationale (PNU) du président sortant Mwai Kibaki ou au Mouvement orange démocratique (ODM) du chef de l'opposition Raila Odinga.
   
Le bureau du procureur de la CPI conduisait depuis février 2008 un "examen préliminaire" sur les violences politico-ethniques qui avaient suivi la réélection contestée du président Mwai Kibaki le 27 décembre 2007, accusé de fraude électorale par l'opposition menée par Raila Odinga.

Première publication : 31/03/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)