Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

EUROPE

Le chef rebelle tchétchène Oumarov revendique les attentats de Moscou

Vidéo par Madeleine LEROYER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/03/2010

Dokou Oumarov a revendiqué le double attentat meurtrier perpétré lundi dans le métro de Moscou. À la tête d'un groupe baptisé "l'Émirat du Caucase", le chef rebelle tchétchène menace de mener d'autres actions contre des intérêts russes.

REUTERS - Le chef rebelle tchétchène Dokou Oumarov a revendiqué personnellement mercredi le double attentat suicide qui a fait 39 morts lundi dans le métro de Moscou.

Il a en outre juré de poursuivre les actions contre des objectifs russes, dans une déclaration vidéo diffusée sur le site internet officieux de son groupe, l'"Emirat du Caucase".

"Comme vous le savez tous, le 29 mars à Moscou, deux opérations spéciales ont été menées pour anéantir des infidèles et pour adresser un salut au FSB", déclare Oumarov dans ce document vidéo d'une durée de quatre minutes trente, diffusé sur le site www.kavkazcenter.com.

L'une des deux stations de métro visées est celle de la place Loubianka, située à quelques mètres du siège du FSB, les services de sécurité fédéraux russes.

"Ces deux opérations ont été menées sur mes ordres, et ce ne seront pas les dernières", a ajouté Oumarov. S'exprimant en russe et avec un fort accent, il précise avoir enregistré ce message le 29 mars, soit le jour même du double attentat.

Auparavant, à Istanbul, un porte-parole du mouvement interrogé par Reuters avait démenti que celui-ci était responsable des deux attentats et avait dit ignorer qui en était à l'origine.

Vladimir Poutine a estimé mardi que c'était une question d'honneur pour les forces de sécurité russes de retrouver les commanditaires des attentats. "Nous savons qu'ils se terrent, mais c'est une question d'honneur pour les organismes d'exécution de la loi de racler les fonds des égouts pour les ramener à la lumière du jour", avait-il dit.

Première publication : 31/03/2010

  • RUSSIE

    Le grand retour des "veuves noires" ?

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Journée de deuil dans le pays après le double attentat du métro de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)