Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

Sports

L'US Quevilly privée de son stade fétiche face au PSG

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 02/04/2010

Le petit poucet des demi-finales de la Coupe de France n'accueillera pas le PSG au stade Robert Diochon de Rouen, où il a l'habitude d'évoluer. Pour des raisons de sécurité, l’US Quevilly jouera à domicile... à Caen.

Pour des raisons de sécurité, la demi-finale de la Coupe de France qui opposera, le 14 avril, l’US Quevilly (CFA) au Paris Saint-Germain (L1) aura finalement lieu au stade d’Ornano, à Caen.

Dernières informations - vendredi 2 avril
  • L'achat de billets ne sera ouvert qu'aux personnes résidant dans les cinq départements de Haute-Normandie et de Basse-Normandie
  • L'identité des acheteurs sera relevée au moment de l'aquisition
  • La vente limitée à quatre billets par acheteur
  • Les billets ne pourront être acheté sur Internet et ni aux guichets du Stade Michel d'Ornano le jour du match (14 avril)

 

Le désormais mythique stade Robert Diochon de Rouen, où le petit poucet normand a éliminé deux "géants" de Ligue 1 (Rennes, 1-0, et Boulogne-sur-Mer, 3-1), ne fournit pas les garanties de sécurité suffisantes pour accueillir le PSG, selon le ministère de l’Intérieur. Depuis la mort de l’un de ses supporters à la suite du match entre Paris et Marseille, le 28 février, le club de la capitale a été placé en quarantaine par les autorités, l’obligeant à jouer à huis-clos ses trois dernières rencontres afin d’éviter tout conflit entre hooligans des tribunes "Auteuil" et "Boulogne" du Parc-des-Prince.

Les Quevillais déçus

Pour éviter un débarquement massif de supporters parisiens en Normandie, le PSG n'organisera aucun déplacement. Un système de billetterie nominative sera par ailleurs mis en place. De plus, un arrêté préfectoral interdira d'arborer les couleurs du PSG dans la ville de Caen le jour du match. Des mesures de sécurité, qui, on l'espère, ne gâchera pas la fête des Quevilliais qui viendront assister en masse à cette rencontre historique.

Le président de Quevilly, Michel Mallet, qui avait menacé de boycotter la rencontre si elle était délocalisée, s’est dit déçu par cette décision. "Avoir fait tout ce parcours avec notre 12e homme... On regrette profondément de ne pas jouer à Diochon. Mais pas de polémique. On ne va pas se 'noircir' la tête, relativise-t-il. Ce n'est pas la décision qui me satisfait le plus, mais on n'est pas là pour pleurer", a-t-il déclaré à l’issue de la réunion entre les deux clubs, la Fédération française de football et la préfecture de Seine-Martime. De son côté, le président du PSG, Robin Leproux, s'est apparemment montré très conciliant dans les négociations, affirme l’AFP, citant une source proche du dossier.

Première publication : 01/04/2010

  • COUPE DE FRANCE

    Monaco et Lens rejoignent Paris et Quevilly en demi-finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les supporters du PSG privés de déplacements jusqu'à la fin de la saison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)