Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

Sports

L'US Quevilly privée de son stade fétiche face au PSG

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 02/04/2010

Le petit poucet des demi-finales de la Coupe de France n'accueillera pas le PSG au stade Robert Diochon de Rouen, où il a l'habitude d'évoluer. Pour des raisons de sécurité, l’US Quevilly jouera à domicile... à Caen.

Pour des raisons de sécurité, la demi-finale de la Coupe de France qui opposera, le 14 avril, l’US Quevilly (CFA) au Paris Saint-Germain (L1) aura finalement lieu au stade d’Ornano, à Caen.

Dernières informations - vendredi 2 avril
  • L'achat de billets ne sera ouvert qu'aux personnes résidant dans les cinq départements de Haute-Normandie et de Basse-Normandie
  • L'identité des acheteurs sera relevée au moment de l'aquisition
  • La vente limitée à quatre billets par acheteur
  • Les billets ne pourront être acheté sur Internet et ni aux guichets du Stade Michel d'Ornano le jour du match (14 avril)

 

Le désormais mythique stade Robert Diochon de Rouen, où le petit poucet normand a éliminé deux "géants" de Ligue 1 (Rennes, 1-0, et Boulogne-sur-Mer, 3-1), ne fournit pas les garanties de sécurité suffisantes pour accueillir le PSG, selon le ministère de l’Intérieur. Depuis la mort de l’un de ses supporters à la suite du match entre Paris et Marseille, le 28 février, le club de la capitale a été placé en quarantaine par les autorités, l’obligeant à jouer à huis-clos ses trois dernières rencontres afin d’éviter tout conflit entre hooligans des tribunes "Auteuil" et "Boulogne" du Parc-des-Prince.

Les Quevillais déçus

Pour éviter un débarquement massif de supporters parisiens en Normandie, le PSG n'organisera aucun déplacement. Un système de billetterie nominative sera par ailleurs mis en place. De plus, un arrêté préfectoral interdira d'arborer les couleurs du PSG dans la ville de Caen le jour du match. Des mesures de sécurité, qui, on l'espère, ne gâchera pas la fête des Quevilliais qui viendront assister en masse à cette rencontre historique.

Le président de Quevilly, Michel Mallet, qui avait menacé de boycotter la rencontre si elle était délocalisée, s’est dit déçu par cette décision. "Avoir fait tout ce parcours avec notre 12e homme... On regrette profondément de ne pas jouer à Diochon. Mais pas de polémique. On ne va pas se 'noircir' la tête, relativise-t-il. Ce n'est pas la décision qui me satisfait le plus, mais on n'est pas là pour pleurer", a-t-il déclaré à l’issue de la réunion entre les deux clubs, la Fédération française de football et la préfecture de Seine-Martime. De son côté, le président du PSG, Robin Leproux, s'est apparemment montré très conciliant dans les négociations, affirme l’AFP, citant une source proche du dossier.

Première publication : 01/04/2010

  • COUPE DE FRANCE

    Monaco et Lens rejoignent Paris et Quevilly en demi-finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les supporters du PSG privés de déplacements jusqu'à la fin de la saison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)