Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Les attaques contre le pape comparées à l'antisémitisme

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/04/2010

Lors de la célébration du Vendredi Saint à laquelle assistait le pape, le père Raniero Cantalamessa a lu la lettre d'un "ami juif" selon qui les attaques contre l'Église depuis les scandales de pédophilie ressemblent à de "l'antisémitisme".

AFP - Le prédicateur de la maison pontificale a lu vendredi devant le pape la lettre d'un "ami juif" selon lequel les attaques contre l'Eglise catholique, secouée par des scandales de pédophilie, rappellent "les aspects les plus honteux de l'antisémitisme".

Lors de la célébration de la Passion du Christ à la basilique Saint-Pierre, le père Raniero Cantalamessa a donné lecture d'une lettre de "solidarité" au pape et à l'Eglise, qu'il a dit avoir reçu récemment d'un "ami juif".

"Je suis avec dégoût l'attaque violente et concentrique contre l'Eglise (et) le pape", écrit l'auteur de la lettre cité par le prédicateur.

"L'utilisation du stéréotype, le passage de la responsabilité et de la faute personnelles à la faute collective me rappellent les aspects les plus honteux de l'antisémitisme", poursuit-il.

Au cours de ce sermon consacré à la violence, le père Cantalamessa avait affirmé auparavant qu'il ne parlerait pas de "celles infligées aux enfants dont se sont entachés de façon infâme un nombre conséquent d'éléments du clergé", car "on en parle déjà suffisamment en dehors d'ici".

L'Eglise catholique est secouée par une cascade de scandales d'abus sexuels sur des mineurs de la part de prêtres et religieux, souvent couverts par leur hiérarchie, en Europe, notamment en Allemagne, pays natal du pape, et aux Etats-Unis.

Le père Cantalamessa a également durement condamné les violences contre les femmes, affirmant que "les hommes doivent (en) demander pardon aux femmes".

"Il s'agit d'une violence d'autant plus grave qu'elle se déroule souvent à l'abri des murs domestiques, à l'insu de tous", a-t-il affirmé.

"Même lorsque la femme a fauté, quel contraste entre l'action du Christ et celle encore à l'oeuvre dans certains milieux !", a-t-il relevé. "Le fanatisme invoque la lapidation" alors que le Christ, en présence d'une femme adultère, demande que "celui qui n'a pas péché jette la première pierre", a-t-il rappelé.

"L'adultère est un pêché qui se commet toujours à deux mais pour lequel un seul a toujours été (et, dans certaines parties du monde est encore) puni".

"La violence contre les femmes n'est jamais aussi odieuse que lorsqu'elle se niche où devraient régner le respect réciproque et l'amour, dans le rapport entre mari et femme", a-t-il dit.

Notant que "Jean Paul II a inauguré la pratique de la demande de pardon pour des torts collectifs", le prédicateur a affirmé qu'"une de celles-ci, parmi les plus justes et nécessaires, est le pardon qu'une moitié de l'humanité devrait demander à l'autre moitié, les hommes aux femmes".
 

Première publication : 02/04/2010

  • RELIGION

    Peut-on destituer le pape ?

    En savoir plus

  • PÉDOPHILIE

    Le pape accusé d'avoir couvert les abus sexuels d'un prêtre américain

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le scandale des prêtres pédophiles éclabousse le pape Benoît XVI

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)