Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations: les dangers de l'interdiction

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La poudrière de Ghardaïa et solidarité interconfessionnelle à Bangui

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Eric Clapton - JJ Cale : l’hommage d’une légende à une autre

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Dominique Cerutti, directeur-général d'Euronext

En savoir plus

FOCUS

La surpêche de thon rouge contraint le Japon à l’action

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Economie

La justice valide la cloture de l'enquête pour corruption contre Daimler

Vidéo par Charles BOBE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/04/2010

La justice a validé l'accord trouvé entre les autorités américaines et le constructeur automobile allemand pour mettre un terme à l'enquête pour corruption dont il faisait l'objet. Daimler devra s'acquitter d'une amende de 185 millions de dollars.

AFP - Un tribunal américain a validé jeudi l'accord à l'amiable entre Daimler et le gouvernement des Etats-Unis, dans le cadre duquel le constructeur automobile allemand doit s'acquitter de 185 millions de dollars pour mettre fin à une enquête pour corruption.

Le juge Richard Leon d'un tribunal fédéral de Washington a accepté l'accord à l'amiable entre Daimler et le gouvernement américain et a mis fin à l'enquête.

Le constructeur va payer une amende de 185 millions de dollars (environ 138 millions d'euros), dont 93,6 millions de dollars au département de la Justice et 91,4 millions de dollars aux autorités boursières américaines.

La Justice et les autorités boursières américaines enquêtaient en effet en parallèle sur des accusations selon lesquelles le constructeur aurait payé des pots-de-vin dans 22 pays, y compris la Chine.

Le gendarme américain de la Bourse, la SEC, a annoncé dans un communiqué "un accord avec Daimler" pour mettre fin à ces accusations selon lesquelles le groupe se serait "engagé de façon répétitive et systématique dans le versement de pots-de-vins à des membres de gouvernements étrangers pour s'assurer des contrats en Asie, en Afrique, en Europe de l'Est et au Moyen-Orient".

"Au cours de l'enquête, qui a commencé en 2004, Daimler a pris des mesures requises au niveau de son personnel et pour mettre en place des solutions pour s'assurer que sa conduite à l'avenir sera en conformité avec le code d'intégrité du groupe et toutes les lois en vigueur", a pour sa part commenté le constructeur dans un communiqué.

Le respect des lois et du code de conduite de l'entreprise "est une grande priorité pour Daimler", a commenté Dieter Zetsche, patron de Daimler, cité dans le communiqué.

"Nous avons beaucoup appris des expériences du passé. Aujourd'hui nous sommes une entreprise meilleure et plus forte", a-t-il ajouté.

Une plainte déposée devant un tribunal fédéral de Washington, accusait Daimler d'avoir fait "des centaines de paiements impropres représentant des dizaines de millions de dollars à des responsables étrangers dans au moins 22 pays" afin de s'assurer des contrats gouvernementaux.
 

Première publication : 02/04/2010

COMMENTAIRE(S)