Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EUROPE

Les festivités de Pâques assombries par les scandales pédophiles

Vidéo par Alix LE BOURDON

Dernière modification : 04/04/2010

Le pape Benoît XVI doit prononcer, ce dimanche, la traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi" dans une atmosphère fortement ternie par la série de révélations de scandales pédophiles et d'une polémique avec la communauté juive.

REUTERS - Le pape Benoît XVI a dirigé samedi soir une veillée pascale assombrie par les scandales de pédophilie qui éclaboussent l'Eglise catholique et un début de polémique avec la communauté juive.

Apparemment fatigué, le pape de 82 ans a présidé la veillée pascale dans la basilique Saint-Pierre qui précède la messe de Pâques, une fête chrétienne qui commémore la résurrection du Christ.

Pendant l'office, il a administré le sacrement du baptême et de la confirmation à six adultes convertis au christianisme.

Benoit XVI doit prononcer dimanche place St Pierre sa bénédiction "urbi et orbi" (à la ville et au monde) dont on ignore si elle fera mention des récentes accusations portées
contre l'Eglise.

La semaine sainte conduisant au dimanche pascal se trouve cette année entachée d'une cascade de révélations sur des scandales de pédophilie au sein de l'Eglise, remontant parfois à plusieurs décennies, et les maladresses de celle-ci pour tenter
de les dissimuler.

Ebranlé, le Vatican a accusé les médias de tentatives "ignobles" pour porter atteinte à la réputation du pape lui-même, qui aurait fait preuve de négligences dans le
traitement de ces affaires alors qu'il était encore simple cardinal dans son Allemagne natale ou à la curie romaine.

Protestations juives

La dernière tentative de défense du Vatican a provoqué un début de polémique avec la communauté juive.

Cette année, la Pâques chrétienne et la Pâque juive tombent la même semaine mais cette coicidence du calendrier a été rapidement masquée par les propos tenus par le prédicateur attitré du Vatican.

Raniero Cantalamessa a déclaré que les attaques visant l'Eglise catholique et le pape au sujet des scandales de pédophilie étaient comparables à "la violence collective" dont ont été victimes les juifs.

"Obscènes", "répugnants" ou "offensants" sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent dans les réactions des organisations juives mondiales.

Le grand rabbin de Rome, Riccardo di Segni a déclaré pour sa part que ces propos étaient du "plus mouvais goût", surtout en ce jour de la semaine sainte où les chrétiens prient pour la conversion des Juifs, tenus pour responsables collectivement de
la crucifixion de Jésus.

"Comment peut-on comparer la culpabilité collective imputée aux Juifs, qui a causé la mort de dizaines de millions de personnes innocentes, aux auteurs qui abusent de leur droit et de leur vocation en se livrant à des abus sur des enfants?" s'est interrogé le rabbin Marvin Hier, du centre Simon Wiensenthal.

Première publication : 04/04/2010

  • PÉDOPHILIE

    Les organisations juives indignées par les propos du Vatican

    En savoir plus

  • RELIGION

    Benoît XVI lance les célébrations pascales dans un contexte difficile pour l'Église catholique

    En savoir plus

  • RELIGION

    Peut-on destituer le pape ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)