Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

EUROPE

Le doyen des cardinaux fustige les "commérages" visant l'Église

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/04/2010

Lors des cérémonies religieuses du dimanche de Pâques, le doyen du Collège des cardinaux, Mgr Angelo Sodano, a défendu Benoît XVI, accusé d'avoir fermé les yeux sur des abus sexuels commis par des prêtres lorsqu'il était archevêque à Munich.

AFP - "Le peuple de Dieu est avec vous", a assuré au pape dimanche le doyen des cardinaux, Mgr Angelo Sodano, à l'ouverture de la messe de Pâques présidée par Benoît XVI, alors que l'Eglise est en pleine tourmente provoquée par les scandales de pédophilie au sein du clergé.

"Le peuple de Dieu est avec vous" et "ne se laisse pas impressionner par les +jacasseries+ du moment, par les épreuves qui, parfois, viennent frapper la communauté des croyants", a dit Mgr Angelo Sodano en présentant ses "voeux" de Pâques au pape à l'ouverture de la messe. Il s'agissait d'une procédure tout à fait inhabituelle, ont noté des experts.

Le cardinal a repris le terme de "jacasserie" utilisé dimanche dernier par Benoît XVI quand il avait déclaré que Dieu "donnait le courage de ne pas se laisser intimider par les jacasseries", terme qui avait interprété comme une allusion aux attaques le visant personnellement.

"Avec vous les cardinaux, vos collaborateurs de la Curie romaine. Avec vous les confrères évêques éparpillés de par le monde, qui guident les 3.000 circonscriptions ecclésiastiques de la planète. Sont particulièrement avec vous en ces jours les 400.000 prêtres qui servent généreusement le peuple de Dieu", a lancé le cardinal.

Le pape a été accusé par des médias allemands et américains d'avoir fermé les yeux sur des abus sexuels commis par des prêtres quand il était archevêque à Munich et ensuite chef de la Congrégation pour la Doctrine de la foi.

Première publication : 04/04/2010

  • PÉDOPHILIE

    Les organisations juives indignées par les propos du Vatican

    En savoir plus

  • RELIGION

    Peut-on destituer le pape ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)