Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 06/04/2010

L'Aquila entre abandon et reconstruction

Il y a un an jour pour jour, un violent séisme frappait la région de L'Aquila (centre de l’Italie) faisant 308 morts. Sur place, les célébrations se succèdent. Le gouvernement a relogé une partie des victimes dans des maisons éphémères tout-confort. Mais certains habitants lui reprochent de ne pas s’atteler à la véritable reconstruction de leurs villes.

"Le 6 avril 2009, on s’est retrouvé dehors en pyjama, depuis j’ai l’impression que je suis encore en pyjama", explique à France 24 Jean-Pierre Rotelli, victime du tremblement de terre de l’Aquila. Ce Français d’origine italienne revenu s’installer dans la province il y a quelques années, a perdu sa maison mais a pu sauver toute sa famille.

Comme 15 000 personnes, il a été relogé dans une "maison Berlusconi". Silvio Berlusconi, le chef du gouvernement italien, avait promis qu’aucune victime ne passerait l’hiver sous la tente. Promesse tenue. Les 55 000 personnes qui n’ont pas été relogées dans ces maisons éphémères sont encore à l’hôtel, ou sont logées par leur entourage.

"Dans ces maisons, nous avons tout, jusqu’aux petites cuillères", plaisante Jean-Pierre Rotelli. Mais elles sont éloignées de tout commerce et lieux de sociabilisassions. Il regrette aussi que la reconstruction des maisons et des villages n’aient pas encore commencées.

"Le gouvernement ment quand il dit que tout est mis en œuvre pour reconstruire", estime Matia Lolli sur l’antenne anglaise de France 24. Etudiant, il milite aussi au sein du groupe ‘’3e32’’ pour la défense des droits des citoyens à participer à la reconstruction, qui tire son nom de l’heure à laquelle le séisme s’est produit, 3h32.

Les projets de réhabilitation ont été placés sous l’autorité de la protection civile, organisme habitué à agir dans l’urgence plus que sur le long terme. Son chef, Guido Bertolaso, est lui-même accusé de malversation dans le cadre de chantier public. Les autorités soupçonnent aussi la mafia de tenter de s’infiltrer dans les projets de reconstruction. A ce sujet, plusieurs enquêtes sont en cours.
 

Avec :

  • Jean-Pierre ROTELLI, sculpteur, victime du tremblement de terre de l’Aquila - Par téléphone de Poggio-Picenze (Italie)
     
  • Eric JOZSEF, correspondant de Libération pour France 24
     

Emission préparée par Marie Billon et Patrick Lovett

Par Marie Billon

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/10/2017 Amériques

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

Avant de se reconvertir dans l'agrochimie et les OGM, le groupe Monsanto produisait des PCB, une substance chimique industrielle devenue synonyme pour les Américains de scandale...

En savoir plus

17/10/2017 sécurité

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

Alors que l'état d'urgence devrait être levé dans quelques semaines en France et remplacé par de nouvelles mesures inscrites dans la loi, nous vous emmenons à la rencontre des...

En savoir plus

16/10/2017 Turquie

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

Depuis le coup d'État manqué de juillet 2016, des milliers de Turcs ont choisi de quitter le pays, d'après un rapport publié par le principal parti d'opposition. Droits de...

En savoir plus

13/10/2017 Autriche

Autriche : Sebastian Kurz, un jeune homme pressé en bonne route pour la chancellerie

Il a 31 ans, une tête de gendre idéal et une ambition qui semble sans limites. Sebastian Kurz pourrait bientôt devenir le nouveau chancelier autrichien. Le parti qu’il dirige,...

En savoir plus

12/10/2017 EUROPE

Vidéo : qui est Carles Puigdemont, le Catalan qui défie Madrid ?

Depuis plusieurs semaines Carles Puigdemont a engagé un bras de fer avec Madrid. Âgé de 54 ans, le président séparatiste de la Catalogne a consacré sa vie à la cause...

En savoir plus