Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Pas 2 Quartier

La ferme plutôt que du ferme

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Déclassifions les archives sur le génocide rwandais"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Crise migratoire en Europe : le "crash test" ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

Sports

Messi atomise Arsenal et envoie le Barça en demi-finale

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 07/04/2010

Auteur d'un incroyable quadruplé, Lionel Messi a survolé le quart de finale retour entre le Barça et Arsenal. Au terme d'une prestation de haut vol, le club catalan a décroché son billet pour les demi-finales en battant les Gunners 4-1.

Après le match nul (2-2) obtenu à Londres en quarts de finale aller de la Ligue des Champions,  le FC Barcelone se présentait en favori pour rejoindre le dernier carré. Sur sa pelouse, face à Arsenal, il n'a laissé place au suspens qu'une petite demi-heure, le temps pour son génie argentin de se mettre en jambes.

Après un premier quart d'heure plutôt à l'avantage des Blaugrana, ce sont pourtant les Londoniens qui se dévoilent les premiers. Dès la 18e minute, Diaby traverse le terrain dans la longueur et lance Walcott dans l'axe. Le jeune prodige britannique transmet le cuir à Bendtner qui, en deux temps, ajuste Victor Valdes et ouvre le score pour les visiteurs (0-1, 18').

L'euphorie des Gunners sera de courte durée. Sur l'action suivante, le festival Messi débute. L'Argentin, lancé côté droit, repique aux 20 mètres et décoche une frappe limpide du gauche qui vient se loger dans les filets d'Almunia (1-1, 21').

Dans un Camp Nou qui retrouve de la voix, Messi persiste. Lancé une nouvelle fois côté droit, il réitère son numéro face à Silvestre, dépassé, mais cette fois, la frappe du Ballon d'Or 2009 trouve le petit filet adverse (32').

 Cinq minutes plus tard, c'est côté gauche que l'attaque catalane se porte. Abidal trouve Pedro devant le but, qui, dos au jeu, sert Messi à l'entrée de la surface. L'Argentin, d'une nouvelle feinte, élimine cette fois Clichy et s'offre un doublé (2-1, 37').

En fin de période, Messi est toujours aussi intenable. Lancé cette fois à la limite du hors jeu, il prend de vitesse l'ensemble de la défense d'Arsenal et trompe Almunia d'un astucieux ballon piqué qui vient mourir dans les filets londoniens. Messi célèbre un coup du chapeau et scèle l'avenir européen du FC Barcelone dans un Camp Nou en fusion (3-1, 42').

Tout simplement plus forts

Au retour des vestiaires, Arsenal tente bien de réagir, mais les hommes d'Arsène Wenger, littéralement mangés dans l'entrejeu, ne parviennent pas à se montrer véritablement dangereux. C'est au contraire Lionel Messi, encore, qui passe tout près d'illuminer un peu plus la soirée de sa classe. A hauteur des six mètres, Pedro cherche Messi qui, pour quelques centimètres, est contraint de laisser le ballon dans les bras d'Almunia (49').

Face à la vivacité des Catalans, Arsenal procède par à-coups, en s'appuyant notamment sur son latéral gauche, Gaël Clichy. Bien lancé dans l'espace, l'international français parvient à centrer. Mais Bendtner, brouillon dans la surface, ne parvient pas à frapper au but (62').

A l'orée du dernier quart d'heure, la teneur du match n'a pas changé. Diaby multiplie les offensives et les centres dans la surface, mais les attaquants londoniens peinent à trouver le cadre, à l'image de Rosicky, fantômatique (69').

Et comme un symbole, sous les "olé" du Camp Nou, c'est à Lionel Messi que reviendra finalement le mot de la fin. Une nouvelle fois lancé dans l'axe, le goleador argentin balade Vermaelen et Diaby dans la surface avant de glisser en deux temps le ballon sous les jambes d'Almunia (88'). 

Quatre minutes plus tard, le Camp Nou exulte. Pour le Barça, l'aventure européenne continue. En demi-finale, les hommes de Pep Guardiola rencontreront l'Inter Milan, dont ils avaient déjà croisé la route à deux reprises en phase de poules (2-0 pour le Barça sur l'ensemble des deux matchs).

Arsenal, décimé par les blessures, pourra tout de même revendiquer un très respectable parcours dans cette édition 2009-2010. Mais, une fois encore, le club anglais est tombé sur plus fort que lui.

FOOTBALL

 

 

Première publication : 06/04/2010

  • LIGUES DES CHAMPIONS

    Arsenal arrache le nul face à Barcelone

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    L'Inter Milan s'impose face au CSKA Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)