Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Moyen-orient

Les 33 militants du groupe du 6-Avril ont été relâchés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/04/2010

Les 33 militants arrêtés mardi lors d'un rassemblement organisé par le groupe réformateur du 6-Avril ont été relâchés. Ils manifestaient en faveur d'amendements à la Constitution.

AFP - Tous les militants arrêtés mardi pour avoir tenté de manifester en faveur de réformes politiques en Egypte ont été libérés, a-t-on appris mercredi auprès de sources judiciaire et de sécurité.

Trente-trois manifestants liés au groupe du 6-Avril, un mouvement de jeunes Egyptiens qui milite pour des amendements à la Constitution et la levée de l'état d'urgence, et qui avaient été arrêtés mardi alors qu'ils tentaient de manifester, ont été libérés mercredi matin suite à une décision du procureur général Abdel Majid Mahmoud, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.


Un responsable des services de sécurité a indiqué de son côté que les autres jeunes arrêtés avaient été libérés mardi soir.

Selon les organisateurs et des ONG égyptiennes et internationales, 91 personnes au total avaient été arrêtées mardi.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué mercredi dans un communiqué que les manifestants avaient été arrêtés car ils n'avaient pas obtenu d'autorisation pour manifester.

"Les mesures (prises mardi) ont été prises après que les services de sécurité eurent refusé une demande de manifester du mouvement du 6-avril", indique le texte, qualifiant le groupe d'"illégal".

Le ministère a justifié les arrestations en affirmant que "10 officiers et individus avaient été blessés" dans des heurts entre les deux parties.

Plusieurs dizaines de personnes s'étaient rassemblées mardi soir dans le centre-ville du Caire à l'appel du groupe du 6-Avril, un mouvement qui avait été créé en 2008, à l'origine pour protester contre la cherté de la vie.

Les manifestants comptaient se rendre au Parlement, mais la police les en avait empêchés.

La créatrice du groupe 6-Avril, Esraa Abdel Fattah, avait indiqué que des manifestants avaient été blessés et que des dizaines d'autres avaient été interpellées.

 

Première publication : 07/04/2010

  • DROITS DE L'HOMME

    Human Rights Watch dénonce de "graves violations" en Égypte et Libye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)