Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte : "Dire la vérité est un acte citoyen"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

G5 Sahel : l’ONU prête à s’engager auprès des forces africaines dans la lutte antiterroriste ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat français tué par des insurgés dans la vallée de Tagab

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes a été tué lors de heurts entre des insurgés et des troupes afghanes. Le soldat participait à une mission d'appui des troupes afghanes dans la vallée de Tagab (Est).

Le dispositif français en Afghanistan

AFP - Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes (REP) a été tué jeudi en Afghanistan lors d'affrontements entre les insurgés et des troupes afghanes soutenues par l'armée française, a annoncé la présidence française dans un communiqué.
   
Le soldat français, qui participait à une mission de soutien dans le sud de la vallée de Tagab, au nord-est de Kaboul, a été grièvement blessé par balle lors d'un échanges de tirs avec des insurgés et est décédé à son arrivée à l'hôpital militaire français de Kaboul où il avait été transporté par hélicoptère, a précisé l'Elysée.
   
Dans ce communiqué, Nicolas Sarkozy a rendu hommage à ce militaire qui "a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan" et présenté ses condoléances à sa famille.
   

Explications de la correspondante de FRANCE 24 à Kaboul
Le chef de l'État a également réaffirmé "son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes" et exprimé "la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité" déployée sur le territoire afghan.
   
Ce décès porte à 41 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis le déploiement des premières troupes alliées fin 2001.
   
La France compte à ce jour quelque 3.750 soldats sur le théâtre des opérations afghan, dont près de 3.500 en Afghanistan même.

Première publication : 08/04/2010

COMMENTAIRE(S)