Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

En savoir plus

L’invité du jour

"L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

"Fair play financier" : le PSG passe son grand oral

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : l'opposition manifeste contre le projet de réforme électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations en France : la guerre des chiffres

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite de Macron à Washington : que peut-il espérer de sa rencontre avec Trump ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat français tué par des insurgés dans la vallée de Tagab

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes a été tué lors de heurts entre des insurgés et des troupes afghanes. Le soldat participait à une mission d'appui des troupes afghanes dans la vallée de Tagab (Est).

Le dispositif français en Afghanistan

AFP - Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes (REP) a été tué jeudi en Afghanistan lors d'affrontements entre les insurgés et des troupes afghanes soutenues par l'armée française, a annoncé la présidence française dans un communiqué.
   
Le soldat français, qui participait à une mission de soutien dans le sud de la vallée de Tagab, au nord-est de Kaboul, a été grièvement blessé par balle lors d'un échanges de tirs avec des insurgés et est décédé à son arrivée à l'hôpital militaire français de Kaboul où il avait été transporté par hélicoptère, a précisé l'Elysée.
   
Dans ce communiqué, Nicolas Sarkozy a rendu hommage à ce militaire qui "a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan" et présenté ses condoléances à sa famille.
   

Explications de la correspondante de FRANCE 24 à Kaboul
Le chef de l'État a également réaffirmé "son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes" et exprimé "la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité" déployée sur le territoire afghan.
   
Ce décès porte à 41 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis le déploiement des premières troupes alliées fin 2001.
   
La France compte à ce jour quelque 3.750 soldats sur le théâtre des opérations afghan, dont près de 3.500 en Afghanistan même.

Première publication : 08/04/2010

COMMENTAIRE(S)