Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat français tué par des insurgés dans la vallée de Tagab

©

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes a été tué lors de heurts entre des insurgés et des troupes afghanes. Le soldat participait à une mission d'appui des troupes afghanes dans la vallée de Tagab (Est).

Le dispositif français en Afghanistan

AFP - Un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes (REP) a été tué jeudi en Afghanistan lors d'affrontements entre les insurgés et des troupes afghanes soutenues par l'armée française, a annoncé la présidence française dans un communiqué.
   
Le soldat français, qui participait à une mission de soutien dans le sud de la vallée de Tagab, au nord-est de Kaboul, a été grièvement blessé par balle lors d'un échanges de tirs avec des insurgés et est décédé à son arrivée à l'hôpital militaire français de Kaboul où il avait été transporté par hélicoptère, a précisé l'Elysée.
   
Dans ce communiqué, Nicolas Sarkozy a rendu hommage à ce militaire qui "a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan" et présenté ses condoléances à sa famille.
   

Explications de la correspondante de FRANCE 24 à Kaboul
Le chef de l'État a également réaffirmé "son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes" et exprimé "la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité" déployée sur le territoire afghan.
   
Ce décès porte à 41 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis le déploiement des premières troupes alliées fin 2001.
   
La France compte à ce jour quelque 3.750 soldats sur le théâtre des opérations afghan, dont près de 3.500 en Afghanistan même.

Première publication : 08/04/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)