Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement promet d'indemniser "totalement" les sinistrés de Xynthia

©

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Les sinistrés de la tempête Xynthia dont la maison est vouée à la destruction seront intégralement indemnisés, a indiqué le secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu. Quelque 1 510 maisons doivent être détruites en Vendée et en Charente-Maritime.

AFP - Les sinistrés de la tempête Xynthia, dont les habitations classées en "zones noires" sont vouées à la démolition, seront indemnisés "totalement", a assuré vendredi le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu sur France 2.

Interrogé pour savoir "selon quels critères" les sinistrés seraient indemnisés, M. Apparu a répondu: "Totalement. Que ce soit les assureurs ou le Fonds Barnier, on va prendre en charge l'ensemble du coût de la maison, y compris le terrain, le foncier, et on va indemniser les gens sur la valeur de la maison avant la tempête, bien évidemment".

Déclaration de Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du Logement et de l'Urbanisme

"On payera bien évidemment à l'amiable", a-t-il ajouté.

Quant à ceux qui ne voudront pas partir, "on va essayer de regarder famille par famille comment on peut les accompagner dans leur nouveau projet de logement, le plus individuellement possible", a poursuivi M. Apparu.

En dernier recours, "on a --ce que je souhaite éviter -- des procédures d'expropriation possibles", a-t-il ajouté.

Au total, 1.510 maisons doivent être détruites, dont 915 en Vendée et 595 en Charente-Maritime, selon les chiffres des deux préfectures.

D'après la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA), les propriétaires toucheront en moyenne 250.000 euros d'indemnisation, en comptant la part versée par les assureurs et la contribution du Fonds Barnier.

Ce fonds a été créé en 1995 pour l'indemnisation des biens fortement exposés aux catastrophes naturelles. Il est alimenté par une partie des primes d'assurance habitation.

Première publication : 09/04/2010

  • FRANCE

    Les sinistrés de la tempête Xynthia toucheront 250 000 euros par maison détruite

    En savoir plus

  • FRANCE

    Après la tempête Xynthia, l'État prévoit la destruction d'un millier d'habitations

    En savoir plus

  • FRANCE

    Après le passage de Xynthia, les régions dévastées pansent leurs plaies

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)