Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les sociétés militaires privées russes : le bras armé caché du Kremlin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mode : les tendances de l’été

En savoir plus

DÉBAT

Turquie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, son avocat et le viol conjugal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Slogans"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Crise grecque : Varoufakis préparait un "plan B"

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'OEI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Reims : emballement autour d'une agression

En savoir plus

FOCUS

Les stigmates de manifestations "anti-Charlie" toujours visibles dans le sud du Niger

En savoir plus

FRANCE

Le parquet s'apprête à enquêter sur les suicides à France Télécom

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Le parquet de Paris va ouvrir une information judiciaire pour harcèlement moral et mise en danger de la vie d'autrui contre France Télécom. Cette enquête fait suite à une plainte déposée par un syndicat après la vague de suicides au sein du groupe.

REUTERS - Le parquet de Paris va ouvrir une information judiciaire suite à 35 suicides de salariés de France Télécom, a rapporté jeudi la radio France Info.

L’information pour harcèlement moral et mise en danger de la vie d’autrui fait suite à une plainte du syndicat Sud, déposée après des suicides chez l’opérateur télécom ces dernières années.

Un juge d’instruction sera désigné pour enquêter sur l’organisation du travail dans son ensemble, précise la radio.

L’instruction est ouverte sur la base d’un rapport d’une inspectrice du travail, selon lequel des dirigeants de France Télécom se sont fixés pour objectif le départ de 22.000 salariés, et qui fait état de pressions que le personnel a subies, a ajouté France Info.

 

Première publication : 09/04/2010

  • FRANCE

    Ouverture d'une information judiciaire après un suicide à France Télécom

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)