Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

FRANCE

Le parquet s'apprête à enquêter sur les suicides à France Télécom

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Le parquet de Paris va ouvrir une information judiciaire pour harcèlement moral et mise en danger de la vie d'autrui contre France Télécom. Cette enquête fait suite à une plainte déposée par un syndicat après la vague de suicides au sein du groupe.

REUTERS - Le parquet de Paris va ouvrir une information judiciaire suite à 35 suicides de salariés de France Télécom, a rapporté jeudi la radio France Info.

L’information pour harcèlement moral et mise en danger de la vie d’autrui fait suite à une plainte du syndicat Sud, déposée après des suicides chez l’opérateur télécom ces dernières années.

Un juge d’instruction sera désigné pour enquêter sur l’organisation du travail dans son ensemble, précise la radio.

L’instruction est ouverte sur la base d’un rapport d’une inspectrice du travail, selon lequel des dirigeants de France Télécom se sont fixés pour objectif le départ de 22.000 salariés, et qui fait état de pressions que le personnel a subies, a ajouté France Info.

 

Première publication : 09/04/2010

  • FRANCE

    Ouverture d'une information judiciaire après un suicide à France Télécom

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)