Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Colorado : la ruée vers le cannabis

En savoir plus

MODE

Mode masculine hiver 2015 à Paris, les libertés d'expression triomphent

En savoir plus

FOCUS

Législatives en Grèce : un scrutin décisif

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Manchester City-Côte d'Ivoire au Mondial : Yaya Touré se confie à FRANCE 24

En savoir plus

#ActuElles

Sport : à quand la parité ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération des humanitaires à Bangui : Le chef anti-balaka Andilo ne sera pas relâché

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Abdallah, "grand défenseur des femmes" selon Christine Lagarde

En savoir plus

TECH 24

Alan Turing, le casseur de codes

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Lassana Bathily, un héros désormais français

En savoir plus

Une enquête sur les dessous de la guerre économique et de l’hyper concurrence. Un samedi sur deux, à 14h15.

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Dernière modification : 13/04/2010

Industrie de défense : jusqu'où délocaliser

Le FAMAS est un fusil d’assaut dont la renommée a notamment contribué au prestige de l’armée française, mais depuis quelques mois un problème de compatibilité avec ses munitions compromet la fiabilité de cette arme. Nous avons mené l'enquête.

A l’origine de l’affaire du FAMAS, la fermeture de l’atelier GIAT industries, basé au Mans, chargé de concevoir les munitions. Depuis leur confection a été confiée à des sociétés étrangères, et la qualité des douilles s’en ressent. Auparavant conçues en acier, elles sont désormais fabriquées en laiton, ce qui réduit la précision du FAMAS. La décision de fermer l’usine GIAT est survenue en 2002 alors que le gouvernement avait entamé une politique de réduction des dépenses d'armement.

Cette décision a coûté chère : la revue d’information stratégique TTU (Très, Très Urgent) parle d’une cinquantaine d’incidents de tirs depuis 2006. L’armée qui n’est pas très prolixe sur le sujet, mérite dans cette affaire son surnom de
« Grande muette ». A l’heure actuelle les militaires doivent jongler entre des munitions anciennes, fiables, et des munitions neuves, moins fiables qui sont plutôt consacrées aux exercices

Cette affaire sonne t-elle le glas de l’utilisation de cette arme utilisé par l’armée française depuis près de trente ans ? La transformation de 20 000 anciens FAMAS en FAMAS de 2ème génération équipée du système FELIN a déjà débuté, et cette nouvelle arme devrait utiliser toutes les munitions au standard OTAN.
Parallèlement certaines unités de l’armée se sont équipées de fusils d’assaut de fabrication allemande. Mais si la France bascule sur des équipements 100% étrangers elle n’est pas non plus à l’abri de problèmes d’approvisionnement pour ces munitions .

Le livre blanc de la défense distingue trois modes d'acquisitions d'armes : Les armes stratégiques dont il faut absolument détenir le savoir faire. Les armes importantes mais trop chère pour lesquelles le développement est mutualisé avec des Etats alliés. Enfin, les armes non stratégiques qui peuvent être achetées à l’étranger.
Cette classification est un compromis entre économie de moyen et souveraineté, mais l'affaire du FAMAS montre qu'elle peut être à l'origine de problèmes réduisant l’opérationnalité des troupes.

 

Par Hermine MAUZÉ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/01/2015 Défense

Ventes d'armes : la formation, un atout de poids

Dans le secteur très compétitif de l'industrie de défense, il ne suffit pas d'avoir les meilleures armes pour gagner des marchés. La formation représente aussi un atout de poids...

En savoir plus

03/01/2015 Développement

Aide au développement : vers plus de patriotisme économique ?

L'aide au développement peut-elle être utilisée à des fins patriotiques ? En temps de crise, tous les moyens semblent bons pour doper la croissance !

En savoir plus

20/12/2014 Gastronomie

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

Avec la "gastrono-diplomatie", les Français, grands amateurs de théorie, se lancent dans un concept inédit...

En savoir plus

06/12/2014 Banque mondiale

Ressources naturelles : haro sur l'Afrique !

Après la carte au trésor de l'écricain Robert Stevenson, voici celle de la Banque mondiale. Surnommée "La Carte à 1 milliard", elle doit permettre de recenser toutes les...

En savoir plus

22/11/2014 États-Unis

THF : des ordinateurs peuvent-ils provoquer une crise financière ?

THF, cela signifie Trading haute fréquence. Mais pour certains le THF est aussi synonyme de danger pour la finance internationale.

En savoir plus