Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les autorités affirment que l'armée a tué une trentaine d'insurgés islamistes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/04/2010

Selon les autorités pakistanaises, au moins 32 rebelles islamistes ont été tués lors de combats avec l'armée dans une zone tribale du nord-ouest du pays. Plus de 200 insurgés auraient été tués depuis le début de l'année.

AFP - Les autorités locales ont assuré que l'armée avait tué lundi 32 insurgés islamistes dans des combats dans un district tribal du nord-ouest du Pakistan où elle mène depuis trois semaines une offensive contre les talibans alliés à Al-Qaïda.

Mais les bilans publiés quasi-quotidiennement par les militaires et les autorités ne peuvent être vérifiés de sources indépendantes, ces zones, frontalières avec l'Afghanistan, étant interdites ou aux mains des insurgés islamistes.

Les affrontements ont eu lieu dans la zone de Shireendara, dans le district d'Orakzaï, un bastion des talibans pakistanais et de combattants étrangers d'Al-Qaïda.

"Les troupes ont pilonné à l'artillerie quand un groupe d'environ 200 insurgés ont attaqué leur campement", a affirmé à l'AFP Sajjad Ahmad, un responsable de l'administration du district.

"Les assaillants ont été repoussés et 32 rebelles et deux soldats ont péri", a-t-il ajouté.

Des officiers des services pakistanais de renseignement ont également confirmé l'attaque et le bilan, sous couvert de l'anonymat.

L'armée et les autorités ont assuré, au fil de bilans quasi-quotidiens, que plus de 200 insurgés avaient été tués depuis le début de l'offensive militaire dans l'Orakzaï le 24 mars.

Les talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda sont les principaux responsables d'une vague de plus de 360 attentats -- suicide pour la plupart -- et d'attaques commando qui ont tué plus de 3.200 personnes dans tout le Pakistan en près de trois ans.

Les Etats-Unis considèrent les zones tribales pakistanaises comme l'"endroit le plus dangereux du monde", bastion des talibans pakistanais, principal sanctuaire d'Al-Qaïda mais aussi base arrière des talibans afghans.
 

Première publication : 12/04/2010

COMMENTAIRE(S)