Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

Sports

Emmanuel Adebayor tire un trait sur la sélection togolaise

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/04/2010

Le capitaine des Éperviers togolais prend sa retraite internationale. Le buteur de Manchester City affirme être "toujours hanté" par le mitraillage du bus de l'équipe du Togo à la veille de la dernière Coupe d'Afrique des nations.

AFP - L'attaquant togolais de Manchester City Emmanuel Adebayor a annoncé lundi qu'il prenait sa retraite internationale, se disant "toujours hanté" par le mitraillage dont avait été victime le bus de sa sélection avant la dernière Coupe d'Afrique des Nations en Angola.
  
"Suite aux évènements tragiques intervenus en janvier lors de la Coupe d'Afrique des Nations, lors desquels deux de mes compatriotes ont été tués par des terroristes en Angola, j'ai pris la décision très difficile de prendre ma retraite internationale", explique Adebayor dans un communiqué publié sur le site de Manchester City.
  
"Je suis toujours hanté par les évènements dont j'ai été témoin lors de cet horrible après-midi dans le bus de l'équipe du Togo", a-t-il ajouté. "C'est un moment que je n'oublierai jamais et que je ne veux plus jamais revivre."
  
"Je me sens très fier d'avoir eu l'honneur d'être nommé capitaine de l'équipe du Togo", ajoute Adebayor, 26 ans et 38 sélections, qui rappelle qu'il a porté les couleurs du Togo pendant neuf ans. Il a notamment participé avec sa sélection nationale à la Coupe du monde 2006 en Allemagne.
  
Le 8 janvier, deux jours avant le coup d'envoi de la CAN, deux membres de la délégation togolaise avaient été tués lors de l'attaque de leur bus par des indépendantistes du Cabinda.
 

Première publication : 12/04/2010

COMMENTAIRE(S)