Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les secouristes engagés dans un contre-la-montre pour retrouver des survivants

©

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/04/2010

Les secouristes s'activent pour retrouver les victimes du séisme qui a frappé mercredi la province de Qinghai. Selon un dernier bilan, la secousse a fait plus de 600 morts alors que de nombreuses personnes sont encore bloquées sous les décombres.

Les secours arrivent au compte-gouttes dans la province reculée du Qinghai, dans le nord-ouest de la Chine, frappée par un puissant séisme mercredi matin. Le dernier bilan fait état de 617 morts et 9 000 blessés. "Les autorités craignent un bilan beaucoup plus lourd", rapporte Joris Zylberman, le correspondant de FRANCE 24 à Shanghaï. Les autorités chinoises ont dépêché 6 000 soldats sur place et débloqué une aide d’urgence de 21,5 millions d’euros. La priorité est de tenter de sortir les survivants des décombres.

Plus de 1 045 personnes ont pu être extraites vivantes des gravats par les secouristes. "Les sauveteurs font ce qu’ils peuvent, avec les moyens du bord. Ils doivent travailler avec des bars de fer et souvent avec les mains nues", explique Joris Zylberman, qui a joint au téléphone les autorités locales. La télévision chinoise diffuse des images où l’on peut voir des sauveteurs se glissant sous des chapes de béton et des entrelacs de fils de fer. Le temps presse, d’autant que les personnes ensevelies vivent un calvaire, endurant des températures glaciales, en-dessous de zéro degré.

Près de 100 000 sans-abri à Jiegu

Les sauveteurs sont confrontés à plusieurs difficultés. Il est déjà problématique d’accéder à la zone touchée, étant donné le grand nombre de routes endommagées. Une fois sur place, les secouristes sont ralentis par le site même : à 4 000 mètres d’altitude, sur les hauts plateaux tibétains, les hommes manquent d’oxygène et progressent lentement.

Or les dégâts sont très importants. Dans la ville de Jiegu, la grande majorité des bâtiments se sont effondrés – l’agence Nouvelles de Chine avance le chiffre de 85 % des maisons écroulées. La même source évalue à 100 000 le nombre de personnes se retrouvant sans-abri.

"Les personnes sauvées sont prises en charge dans des conditions difficiles : dans des hôpitaux de fortune ou sous des tentes. Il n’y a pas assez de couvertures, pas assez de nourriture", explique notre correspondant à Shanghaï. Les blessés les plus graves doivent être transportés vers l’hôpital de la capitale provinciale Xining, à quelque 800 kilomètres de Jiegu, ou vers celui de Chengdu, dans la province du Sichuan.
   
Les secours se concentrent également sur les onze écoles détruites par le tremblement de terre. Au moins 66 enfants ont péri dans le drame. Le souvenir du séisme dans la province voisine du Sichuan en mai 2008 est dans toutes les mémoires. Des milliers d'écoliers avaient péri. La colère de la population avait grandi au sujet de ces établissements, construits à la va-vite, sans respect des normes sismiques.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao est en déplacement sur les lieux du séisme, ce jeudi.

Première publication : 15/04/2010

  • CHINE

    Un séisme dans le nord-ouest du pays fait des centaines de morts

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)