Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

EUROPE

Brown, Cameron et Clegg prêts à en découdre sur le Web

Texte par Maria Camila PEREZ

Dernière modification : 15/04/2010

Pour la première fois dans l’histoire du Royaume-Uni, les leaders des principaux partis débattront en direct à la télévision. Mais le Web ne sera pas en reste : Facebook et YouTube organisent leur propre débat politique interactif.

Cette année, les électeurs britanniques verront, pour la première fois de l’histoire du Royaume-Uni, les candidats au poste de Premier ministre croiser le fer en direct au cours de trois débats télévisés. Le premier d’entre eux est programmé le jeudi 15 avril sur la chaîne privé ITV. Autre grande première, les citoyens auront l’opportunité de poser des questions au Premier ministre travailliste Gordon Brown, au conservateur David Cameron et au libéral-démocrate Nick Clegg, via un partenariat entre le réseau social Facebook et le site de partage de vidéo YouTube.

Vote des internautes

Les deux géants du Web veulent démocratiser la vie politique britannique en organisant le premier débat interactif du pays. Depuis le 12 avril et jusqu’au 28, cette initiative permet aux internautes de poser des questions par écrit sur la page Facebook Democracy UK et par vidéo sur la page YouTube ukelection. Cinq thèmes ont été choisis : l’économie, la santé, l’éducation, l’ordre et la loi et enfin la politique étrangère.

Ces questions sont soumises au vote des internautes. Les deux d’entres elles qui auront recueilli le plus de suffrages dans chaque thème seront posées aux trois candidats le 28 avril, soit dix jours avant le scrutin. Les réponses des leaders politiques, recueillis par Youtube, seront postées sur le site de partage de vidéo et la page Facebook Democracy UK. Aucun des dirigeants n’aura accès aux réponses de ses concurrents avant d’avoir répondu aux questions.
 
Cette initiative de Facebook s'appuie sur l’expérience de YouTube qui a déjà servi de lien entre électeurs et candidats dans des pays tels que l’Espagne, Israël, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Ce partenariat vise à atteindre une très large population. Deux jours après le lancement de l’opération, 1 183 questions ont été posées par les internautes, pour 49 337 votes.
 
 

 

Première publication : 15/04/2010

COMMENTAIRE(S)