Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

  • La France place l'économie au cœur de sa diplomatie

    En savoir plus

EUROPE

Brown, Cameron et Clegg prêts à en découdre sur le Web

©

Texte par Maria Camila PEREZ

Dernière modification : 15/04/2010

Pour la première fois dans l’histoire du Royaume-Uni, les leaders des principaux partis débattront en direct à la télévision. Mais le Web ne sera pas en reste : Facebook et YouTube organisent leur propre débat politique interactif.

Cette année, les électeurs britanniques verront, pour la première fois de l’histoire du Royaume-Uni, les candidats au poste de Premier ministre croiser le fer en direct au cours de trois débats télévisés. Le premier d’entre eux est programmé le jeudi 15 avril sur la chaîne privé ITV. Autre grande première, les citoyens auront l’opportunité de poser des questions au Premier ministre travailliste Gordon Brown, au conservateur David Cameron et au libéral-démocrate Nick Clegg, via un partenariat entre le réseau social Facebook et le site de partage de vidéo YouTube.

Vote des internautes

Les deux géants du Web veulent démocratiser la vie politique britannique en organisant le premier débat interactif du pays. Depuis le 12 avril et jusqu’au 28, cette initiative permet aux internautes de poser des questions par écrit sur la page Facebook Democracy UK et par vidéo sur la page YouTube ukelection. Cinq thèmes ont été choisis : l’économie, la santé, l’éducation, l’ordre et la loi et enfin la politique étrangère.

Ces questions sont soumises au vote des internautes. Les deux d’entres elles qui auront recueilli le plus de suffrages dans chaque thème seront posées aux trois candidats le 28 avril, soit dix jours avant le scrutin. Les réponses des leaders politiques, recueillis par Youtube, seront postées sur le site de partage de vidéo et la page Facebook Democracy UK. Aucun des dirigeants n’aura accès aux réponses de ses concurrents avant d’avoir répondu aux questions.
 
Cette initiative de Facebook s'appuie sur l’expérience de YouTube qui a déjà servi de lien entre électeurs et candidats dans des pays tels que l’Espagne, Israël, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Ce partenariat vise à atteindre une très large population. Deux jours après le lancement de l’opération, 1 183 questions ont été posées par les internautes, pour 49 337 votes.
 
 

 

Première publication : 15/04/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)