Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

EUROPE

Brown, Cameron et Clegg prêts à en découdre sur le Web

Texte par Maria Camila PEREZ

Dernière modification : 15/04/2010

Pour la première fois dans l’histoire du Royaume-Uni, les leaders des principaux partis débattront en direct à la télévision. Mais le Web ne sera pas en reste : Facebook et YouTube organisent leur propre débat politique interactif.

Cette année, les électeurs britanniques verront, pour la première fois de l’histoire du Royaume-Uni, les candidats au poste de Premier ministre croiser le fer en direct au cours de trois débats télévisés. Le premier d’entre eux est programmé le jeudi 15 avril sur la chaîne privé ITV. Autre grande première, les citoyens auront l’opportunité de poser des questions au Premier ministre travailliste Gordon Brown, au conservateur David Cameron et au libéral-démocrate Nick Clegg, via un partenariat entre le réseau social Facebook et le site de partage de vidéo YouTube.

Vote des internautes

Les deux géants du Web veulent démocratiser la vie politique britannique en organisant le premier débat interactif du pays. Depuis le 12 avril et jusqu’au 28, cette initiative permet aux internautes de poser des questions par écrit sur la page Facebook Democracy UK et par vidéo sur la page YouTube ukelection. Cinq thèmes ont été choisis : l’économie, la santé, l’éducation, l’ordre et la loi et enfin la politique étrangère.

Ces questions sont soumises au vote des internautes. Les deux d’entres elles qui auront recueilli le plus de suffrages dans chaque thème seront posées aux trois candidats le 28 avril, soit dix jours avant le scrutin. Les réponses des leaders politiques, recueillis par Youtube, seront postées sur le site de partage de vidéo et la page Facebook Democracy UK. Aucun des dirigeants n’aura accès aux réponses de ses concurrents avant d’avoir répondu aux questions.
 
Cette initiative de Facebook s'appuie sur l’expérience de YouTube qui a déjà servi de lien entre électeurs et candidats dans des pays tels que l’Espagne, Israël, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Ce partenariat vise à atteindre une très large population. Deux jours après le lancement de l’opération, 1 183 questions ont été posées par les internautes, pour 49 337 votes.
 
 

 

Première publication : 15/04/2010

COMMENTAIRE(S)