Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

EUROPE

Brown, Cameron et Clegg prêts à en découdre sur le Web

Texte par Maria Camila PEREZ

Dernière modification : 15/04/2010

Pour la première fois dans l’histoire du Royaume-Uni, les leaders des principaux partis débattront en direct à la télévision. Mais le Web ne sera pas en reste : Facebook et YouTube organisent leur propre débat politique interactif.

Cette année, les électeurs britanniques verront, pour la première fois de l’histoire du Royaume-Uni, les candidats au poste de Premier ministre croiser le fer en direct au cours de trois débats télévisés. Le premier d’entre eux est programmé le jeudi 15 avril sur la chaîne privé ITV. Autre grande première, les citoyens auront l’opportunité de poser des questions au Premier ministre travailliste Gordon Brown, au conservateur David Cameron et au libéral-démocrate Nick Clegg, via un partenariat entre le réseau social Facebook et le site de partage de vidéo YouTube.

Vote des internautes

Les deux géants du Web veulent démocratiser la vie politique britannique en organisant le premier débat interactif du pays. Depuis le 12 avril et jusqu’au 28, cette initiative permet aux internautes de poser des questions par écrit sur la page Facebook Democracy UK et par vidéo sur la page YouTube ukelection. Cinq thèmes ont été choisis : l’économie, la santé, l’éducation, l’ordre et la loi et enfin la politique étrangère.

Ces questions sont soumises au vote des internautes. Les deux d’entres elles qui auront recueilli le plus de suffrages dans chaque thème seront posées aux trois candidats le 28 avril, soit dix jours avant le scrutin. Les réponses des leaders politiques, recueillis par Youtube, seront postées sur le site de partage de vidéo et la page Facebook Democracy UK. Aucun des dirigeants n’aura accès aux réponses de ses concurrents avant d’avoir répondu aux questions.
 
Cette initiative de Facebook s'appuie sur l’expérience de YouTube qui a déjà servi de lien entre électeurs et candidats dans des pays tels que l’Espagne, Israël, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Ce partenariat vise à atteindre une très large population. Deux jours après le lancement de l’opération, 1 183 questions ont été posées par les internautes, pour 49 337 votes.
 
 

 

Première publication : 15/04/2010

COMMENTAIRE(S)