Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

Economie

Le Bric préconise une réforme rapide des institutions financières internationales

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/04/2010

A l'issue du sommet de Brasilia, les dirigeants des pays du Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine) ont lancé un appel pour l'établissement d'un nouvel ordre mondial et pour une réforme rapide des institutions financières internationales.

REUTERS - Les dirigeants des quatre grands pays émergents regroupés au sein du groupe Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine), réunis au sommet à Brasilia, ont préconisé jeudi une réforme rapide des institutions financières internationales afin de donner aux pays en développement davantage voix au chapitre.

"Malgré des signes positifs prometteurs, il reste beaucoup à faire. Nous estimons que le monde a besoin aujourd'hui d'une architecture financière réformée et plus stable, qui rendra l'économie mondiale moins sujettes à de futures crises et lui permettra de mieux rebondir."

"Nous pensons qu'il y a grand besoin d'avoir un système monétaire international plus stable, plus prévisible et diversifié", lit-on dans le communiqué finale du sommet.

Selon ce communiqué, les dirigeants demandent au G20 - qui regroupe les pays industrialisés et les grands pays émergents - de jouer un rôle de premier plan dans les prises de décision au niveau mondial.

Les dirigeants du groupe Bric ont tenu leur sommet jeudi soir, un peu plus tôt que prévu car le numéro un chinois, Hu Jintao, a prévu de rentrer prématurément dans son pays, touché mercredi par un violent séisme sur le plateau tibétain, qui a fait 760 morts et 10.000 blessés.

Hu a eu un entretien avec son homologue brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et les deux hommes ont signé un "plan d'action" sur cinq ans visant à renforcer la coopération énergétique et commerciale entre Pékin et Brasilia.

A l'issue du sommet du Bric, Lula a déclaré que les puissances émergentes avaient un "rôle fondamental" à jouer pour créer un nouvel ordre mondial.

 

Première publication : 16/04/2010

COMMENTAIRE(S)