Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Economie

Toyota va rappeler 870 000 Sienna aux États-Unis et au Canada

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2010

Le japonais Toyota Motor a annoncé vendredi qu'il allait rappeler 870 000 monospaces Sienna commercialisés aux États-Unis et au Canada depuis 1998, en raison d'un problème de fixation de la roue de secours, susceptible de tomber.

AFP - Le constructeur japonais Toyota, qui fait face à des rappels massifs de véhicules dans le monde, a rappelé 600.000 minibus aux Etats-Unis et 270.000 au Canada pour des problèmes "potentiels de corrosion du câble qui tient la roue de secours", a-t-il indiqué vendredi.

Toyota "va lancer un rappel volontaire par mesure de sécurité sur environ 600.000 minivans Sienna à deux roues motrices de première et deuxième génération vendus aux Etats-Unis, en raison d'une potentielle corrosion du câble tenant la roue de secours", indique un communiqué.

Le constructeur japonais Toyota a rappelé vendredi 270.000 minibus au Canada pour le même problème.

"Ce problème peut apparaître sur certains modèles Sienna fabriqués entre 1998 et 2010 qui ont été utilisés dans des climats froids où beaucoup de sel est répandu sur les routes", explique le constructeur.

"Dans le pire des cas, le câble qui attache la roue de secours peut se casser et la roue de secours peut se détacher du véhicule, créant un danger pour les véhicules suivants et augmentant les risques d'accident".

"Toyota travaille actuellement au développement d'une réparation. Jusqu'à ce qu'elle soit prête, les clients vont recevoir une notification provisoire leur demandant d'amener leur véhicule chez leur concessionnaire pour une inspection préliminaire", poursuit-il.

Ils recevront ensuite une deuxième notification quand la réparation finale sera disponible, est-il précisé.

Toyota avait déjà rappelé 8,6 millions de véhicules dans le monde depuis l'automne et plus de six millions aux Etats-Unis, principalement en raison d'accélérateurs se bloquant, mais aussi à cause de freins défectueux sur certains véhicules hybrides.

Le constructeur a par ailleurs suspendu cette semaine la vente d'un modèle de sa marque de luxe Lexus, la GX 460, dont la fiabilité a été remise en cause par des tests de sécurité d'un magazine de consommateurs américain, et dont la production a également été temporairement arrêtée.

Première publication : 17/04/2010

  • AUTOMOBILE

    Toyota pédale toujours dans la semoule aux États-Unis

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Washington souhaite infliger une amende de 16 millions de dollars à Toyota

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Malgré leurs déboires, les Toyota se vendent bien au Japon et aux États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)