Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Economie

Toyota va rappeler 870 000 Sienna aux États-Unis et au Canada

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2010

Le japonais Toyota Motor a annoncé vendredi qu'il allait rappeler 870 000 monospaces Sienna commercialisés aux États-Unis et au Canada depuis 1998, en raison d'un problème de fixation de la roue de secours, susceptible de tomber.

AFP - Le constructeur japonais Toyota, qui fait face à des rappels massifs de véhicules dans le monde, a rappelé 600.000 minibus aux Etats-Unis et 270.000 au Canada pour des problèmes "potentiels de corrosion du câble qui tient la roue de secours", a-t-il indiqué vendredi.

Toyota "va lancer un rappel volontaire par mesure de sécurité sur environ 600.000 minivans Sienna à deux roues motrices de première et deuxième génération vendus aux Etats-Unis, en raison d'une potentielle corrosion du câble tenant la roue de secours", indique un communiqué.

Le constructeur japonais Toyota a rappelé vendredi 270.000 minibus au Canada pour le même problème.

"Ce problème peut apparaître sur certains modèles Sienna fabriqués entre 1998 et 2010 qui ont été utilisés dans des climats froids où beaucoup de sel est répandu sur les routes", explique le constructeur.

"Dans le pire des cas, le câble qui attache la roue de secours peut se casser et la roue de secours peut se détacher du véhicule, créant un danger pour les véhicules suivants et augmentant les risques d'accident".

"Toyota travaille actuellement au développement d'une réparation. Jusqu'à ce qu'elle soit prête, les clients vont recevoir une notification provisoire leur demandant d'amener leur véhicule chez leur concessionnaire pour une inspection préliminaire", poursuit-il.

Ils recevront ensuite une deuxième notification quand la réparation finale sera disponible, est-il précisé.

Toyota avait déjà rappelé 8,6 millions de véhicules dans le monde depuis l'automne et plus de six millions aux Etats-Unis, principalement en raison d'accélérateurs se bloquant, mais aussi à cause de freins défectueux sur certains véhicules hybrides.

Le constructeur a par ailleurs suspendu cette semaine la vente d'un modèle de sa marque de luxe Lexus, la GX 460, dont la fiabilité a été remise en cause par des tests de sécurité d'un magazine de consommateurs américain, et dont la production a également été temporairement arrêtée.

Première publication : 17/04/2010

  • AUTOMOBILE

    Toyota pédale toujours dans la semoule aux États-Unis

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Washington souhaite infliger une amende de 16 millions de dollars à Toyota

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Malgré leurs déboires, les Toyota se vendent bien au Japon et aux États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)