Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

Sports

Deux Bleus entendus par la police dans une affaire de proxénétisme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/04/2010

Deux internationaux français ont été entendus comme témoins dans une affaire de proxénétisme sur mineure. Selon "L'Équipe", ce dossier concerne au moins trois Bleus : "deux évoluant à l'étranger et le troisième dans le Sud de la France."

AFP - Deux joueurs de l'équipe de France de football ont été récemment entendus comme témoins par la police dans une affaire de proxénétisme sur mineure, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.
  
Ces deux joueurs, dont les identités n'ont pas été précisées, ont été récemment entendus comme témoins par les enquêteurs, sur commission rogatoire du juge d'instruction parisien Yves Dando, selon cette source, confirmant une information de M6.
  
Le juge enquête sur une boîte de nuit parisienne soupçonnée d'employer des prostituées et fréquentée par certains internationaux français. L'un de ces joueurs aurait admis devant les enquêteurs avoir eu une relation suivie avec une prostituée, sans savoir qu'elle était mineure.
  
Selon L'Equipe, un troisième joueur de l'équipe de France pourrait être à son tour entendu dans les semaines à venir, à moins de deux mois du début de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud.
  
"Il n'y a pas de réaction à avoir sur une affaire de ce genre", a dit à l'AFP le président de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes. "Une enquête est en cours dont je n'ai aucun détail. A l'heure actuelle, aucun commentaire n'est possible", a-t-il ajouté.

 

Première publication : 18/04/2010

  • MONDIAL-2010

    Le tirage au sort sourit à l'équipe de France

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Thierry Henry a songé à quitter l'équipe de France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)