Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

EUROPE

Les Libéraux-démocrates sont en tête des sondages pour la première fois

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/04/2010

Pour la première fois, un sondage place les Libéraux-démocrates, emmenés par Nick Clegg, en tête des législatives du 6 mai. Ce parti, qui arrive d'habitude en 3e position en Grande-Bretagne, était sorti vainqeur du débat télévisé de jeudi dernier.

AFP - Un sondage donne dimanche pour la première fois les Libéraux-démocrates en première position pour les élections législatives britanniques du 6 mai, dans le sillage de la performance de leur leader au cours du débat historique de jeudi soir entre les chefs des trois principaux partis.

Le sondage BPIX (2.149 personnes interrogées en ligne vendredi et samedi) pour le

Mail on Sunday donne les "Lib Dems" à 32% d'intentions de vote, en hausse de 12 points en une semaine, contre 31% au Conservateurs (-7 points) et 28% (-3) aux Travaillistes du Premier ministre Gordon Brown.

Des chiffres qui renforceront les spéculations sur un parlement où aucun parti ne disposerait de la majorité absolue et la formation d'une éventuelle coalition.

Mais le système électoral britannique, uninominal à un seul tour (le candidat obtenant la majorité simple l'emporte), pourrait toutefois tempérer ces chiffres bruts d'intentions de vote.

Selon des calculs de la BBC en sièges, même avec ces derniers chiffres les Travaillistes pourraient obtenir 276 sièges, à 50 de la majorité absolue, les Conservateurs 226 sièges et les Lib Dems être relégués à 119.

Les "Lib Dems", qui arrivent traditionnellement en troisième position en Grande-Bretagne, avaient déjà été donnés devant les Travaillistes par des sondages depuis le débat télévisé dont leur leader Nick Clegg était sorti largement vainqueur face à M. Brown et au Conservateur David Cameron, selon des enquêtes d'opinion.

 

Première publication : 18/04/2010

  • ROYAUME-UNI

    Les débats télévisés électoraux, une révolution réglée au millimètre

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Brown, Cameron et Clegg prêts à en découdre sur le Web

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)