Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Economie

Toyota accepte de payer une lourde amende aux autorités américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2010

Le constructeur japonais Toyota a finalement décidé de payer l'amende record de 16,4 millions de dollars qui lui a été infligée par les autorités américaines pour avoir caché des défauts de production sur certains de ses modèles.

AFP - Le constructeur automobile japonais Toyota va payer l'amende record de 16,375 millions de dollars imposée par les autorités américaines pour avoir caché pendant plusieurs mois ses problèmes d'accélérateurs, a-t-on appris dimanche soir de source gouvernementale.

"En payant l'intégralité de la pénalité civile, Toyota accepte sa responsabilité pour avoir caché ce problème de sécurité de l'agence de sécurité de routière, en violation de la loi", a déclaré à l'AFP un haut responsable du ministère américain des Transports.

Un porte-parole de Toyota a indiqué qu'il n'avait rien à annoncer.

Le ministère avait annoncé au début du mois qu'il réclamait une amende de 16,375 millions de dollars au constructeur automobile japonais pour lui avoir caché ses problèmes d'accélération involontaire pendant "au moins quatre mois".

Toyota disposait de deux semaines, jusqu'à lundi, pour s'acquitter de cette amende ou la contester, selon la procédure en vigueur. S'il avait refusé de payer et n'était pas arrivé à se mettre d'accord avec l'agence de sécurité routière américaine, la NHTSA, dépendant du ministère, l'affaire aurait été alors déférée à un tribunal.

C'est la plus forte amende jamais infligée à un constructeur automobile par la NHTSA.

De source informée, on indiquait que Toyota pourrait signer lundi, à la date limite, les documents légaux préalables au versement de l'amende, lequel devrait avoir lieu sous 30 jours.

La sécurité routière avait ouvert une enquête le 16 février pour voir si Toyota avait tardé à lui révéler ses problèmes alors que les "constructeurs sont légalement tenus de (la) prévenir sous cinq jours" en cas de problème affectant la sécurité de leurs véhicules.
 

Première publication : 19/04/2010

COMMENTAIRE(S)