Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : trois morts et une centaine de disparus

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

Economie

Toyota accepte de payer une lourde amende aux autorités américaines

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2010

Le constructeur japonais Toyota a finalement décidé de payer l'amende record de 16,4 millions de dollars qui lui a été infligée par les autorités américaines pour avoir caché des défauts de production sur certains de ses modèles.

AFP - Le constructeur automobile japonais Toyota va payer l'amende record de 16,375 millions de dollars imposée par les autorités américaines pour avoir caché pendant plusieurs mois ses problèmes d'accélérateurs, a-t-on appris dimanche soir de source gouvernementale.

"En payant l'intégralité de la pénalité civile, Toyota accepte sa responsabilité pour avoir caché ce problème de sécurité de l'agence de sécurité de routière, en violation de la loi", a déclaré à l'AFP un haut responsable du ministère américain des Transports.

Un porte-parole de Toyota a indiqué qu'il n'avait rien à annoncer.

Le ministère avait annoncé au début du mois qu'il réclamait une amende de 16,375 millions de dollars au constructeur automobile japonais pour lui avoir caché ses problèmes d'accélération involontaire pendant "au moins quatre mois".

Toyota disposait de deux semaines, jusqu'à lundi, pour s'acquitter de cette amende ou la contester, selon la procédure en vigueur. S'il avait refusé de payer et n'était pas arrivé à se mettre d'accord avec l'agence de sécurité routière américaine, la NHTSA, dépendant du ministère, l'affaire aurait été alors déférée à un tribunal.

C'est la plus forte amende jamais infligée à un constructeur automobile par la NHTSA.

De source informée, on indiquait que Toyota pourrait signer lundi, à la date limite, les documents légaux préalables au versement de l'amende, lequel devrait avoir lieu sous 30 jours.

La sécurité routière avait ouvert une enquête le 16 février pour voir si Toyota avait tardé à lui révéler ses problèmes alors que les "constructeurs sont légalement tenus de (la) prévenir sous cinq jours" en cas de problème affectant la sécurité de leurs véhicules.
 

Première publication : 19/04/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)