Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

EUROPE

L'UE annonce une reprise progressive du trafic aérien dès mardi

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/04/2010

Les ministres européens des Transports se sont entendus sur un assouplissement, dès mardi matin, des restrictions de vol. En France, des "corridors aériens" seront mis en place entre Paris et les aéroports du sud du pays.

INFORMATIONS PRATIQUES

Vous deviez prendre l'avion et vous êtes bloqués à l'aéroport ? Vos témoignages et commentaires nous intéressent. Laissez-nous votre message en bas de la page.

 

Les ministres européens des Transports se sont mis d'accord lundi pour limiter à partir de mardi les restrictions de vols imposées aux compagnies aériennes à la suite de l'éruption du volcan islandais, a annoncé à l'AFP une source diplomatique.

"Il y a un accord des ministres pour introduire plus de souplesse" dans les restrictions, a souligné cette source.

Une annonce officielle était attendue en début de soirée au cours d'une conférence de presse. Les ministres se sont réunis dans l'après-midi par vidéo-conférence pour faire le point et tenter de coordonner leurs décisions.

Selon un communiqué de l'autorité de l'aviation civile irlandaise, l'accord européen va "assouplir les restrictions et faciliter la reprise limitée du trafic" à partir de mardi matin.

Il est notamment prévu de réduire les zones actuelles d'interdiction de vol, en autorisant les compagnies à opérer si la contamination par les cendres rejetées par le volcan islandais est jugée de faible intensité.

Une "zone d'interdiction de vol limitée" serait maintenue, selon l'autorité irlandaise, tandis que toutes les restrictions seraient levées là où le nuage n'est pas passé.



Plusieurs pays ont commencé lundi à annoncer un début de reprise du trafic aérien à partir de mardi, alors que les compagnies aériennes se plaignent de plus en plus vivement du coût engendré pour elles par le blocage du ciel européen, décidé à partir de jeudi dernier.

La France va mettre en place à partir de mardi matin des "corridors aériens" entre Paris et les aéroports du Sud et rouvrir progressivement les aéroports fermés en raison du nuage de cendres volcaniques venues d'Islande.

La compagnie aérienne précise que, pour les vols long-courriers au départ de Paris, elle prévoyait, "à ce stade (...) une exploitation normale ".

Pou

Les retombées économiques

r les vols court et moyen-courriers au départ de Paris-Orly, seuls les vols vers Bordeaux, Marseille, Nice et Toulouse et ceux reliant Paris à la Corse seront opérés
normalement.

Au départ de Roissy-Charles-de-Gaulle, seuls les vols domestiques seront opérés normalement, poursuit Air France, ajoutant que les vols vers les destinations européennes ne reprendront qu'à partir de 12 h 00.

La compagnie allemande Lufthansa a annoncé un redémarrage partiel de son trafic avec des vols en "pilotages à vue" malgré la fermeture officielle de son espace aérien jusqu'à mardi midi.

L'espace de vol britannique va être progressivement rouvert à compter de mardi, à commencer par l'Ecosse, puis l'Angleterre et le Pays de Galles si les conditions le permettent au cours de la même journée, a annoncé lundi le service du contrôle aérien.

La Roumanie a d'ores et déjà annoncé la réouverture dans la totalité de son espace aérien ce lundi soir, tandis que l'Italie, la Belgique et la Suisse prévoient un retour à la normale mardi, mais restent officiellement fermés jusqu'à mardi matin.

Première publication : 19/04/2010

  • ISLANDE

    Le volcan Eyjafjöll crache désormais plus de lave que de cendres

    En savoir plus

  • TRANSPORTS

    "Nous pouvons nous payer l'hôtel, mais le budget devient très élevé"

    En savoir plus

  • EUROPE

    Pour en savoir plus sur le nuage de cendres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)