Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Moyen-orient

Bagdad annonce la mort des deux chefs de la branche irakienne d'Al-Qaïda

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2010

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a annoncé qu'Abou Omar al-Baghdadi et Abou Ayyoub al-Masri (photo) avaient été tués, samedi, lors d'une attaque commune des forces irakiennes et américaines.

AFP - Les deux chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri, ont été tués samedi dans la région de Tharthar, au nord de Bagdad, a annoncé lundi le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

"Les chefs d'Al-Qaïda Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri ont été tués il y

a deux jours près du lac Tharthar lors d'une attaque commune des Irakiens et des Américains contre une habitation", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse diffusée à la télévision.

Il a montré des photos des deux responsables tués, assurant que les Américains avaient procédé à des tests ADN pour confirmer l'identité des deux suspects.

Les autorités irakiennes avaient déjà affirmé en avril 2009 avoir arrêté Abou Omar al-Bagdadi, mais cette annonce avait été démentie par des sites internet islamistes.

Première publication : 19/04/2010

  • LÉGISLATIVES IRAKIENNES

    La commission électorale ordonne le recompte des voix à Bagdad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)