Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un soldat français tué , 2 autres blessés dans le nord du Mali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sofia Amara, auteur d'"Infiltrée dans l'enfer syrien"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : bras de fer pour le Sénat

En savoir plus

SUR LE NET

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Fraude fiscale : 80 pays s'engagent contre le secret bancaire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La rançon de la gloire"

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : un "coup d'État constitutionnel" ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : un "coup d'État constitutionnel" ? (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DSK, une mauvaise passe sans fin"

En savoir plus

Moyen-orient

Bagdad annonce la mort des deux chefs de la branche irakienne d'Al-Qaïda

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2010

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a annoncé qu'Abou Omar al-Baghdadi et Abou Ayyoub al-Masri (photo) avaient été tués, samedi, lors d'une attaque commune des forces irakiennes et américaines.

AFP - Les deux chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri, ont été tués samedi dans la région de Tharthar, au nord de Bagdad, a annoncé lundi le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

"Les chefs d'Al-Qaïda Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri ont été tués il y

a deux jours près du lac Tharthar lors d'une attaque commune des Irakiens et des Américains contre une habitation", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse diffusée à la télévision.

Il a montré des photos des deux responsables tués, assurant que les Américains avaient procédé à des tests ADN pour confirmer l'identité des deux suspects.

Les autorités irakiennes avaient déjà affirmé en avril 2009 avoir arrêté Abou Omar al-Bagdadi, mais cette annonce avait été démentie par des sites internet islamistes.

Première publication : 19/04/2010

  • LÉGISLATIVES IRAKIENNES

    La commission électorale ordonne le recompte des voix à Bagdad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)