Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Moyen-orient

Bagdad annonce la mort des deux chefs de la branche irakienne d'Al-Qaïda

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2010

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a annoncé qu'Abou Omar al-Baghdadi et Abou Ayyoub al-Masri (photo) avaient été tués, samedi, lors d'une attaque commune des forces irakiennes et américaines.

AFP - Les deux chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri, ont été tués samedi dans la région de Tharthar, au nord de Bagdad, a annoncé lundi le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

"Les chefs d'Al-Qaïda Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri ont été tués il y

a deux jours près du lac Tharthar lors d'une attaque commune des Irakiens et des Américains contre une habitation", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse diffusée à la télévision.

Il a montré des photos des deux responsables tués, assurant que les Américains avaient procédé à des tests ADN pour confirmer l'identité des deux suspects.

Les autorités irakiennes avaient déjà affirmé en avril 2009 avoir arrêté Abou Omar al-Bagdadi, mais cette annonce avait été démentie par des sites internet islamistes.

Première publication : 19/04/2010

  • LÉGISLATIVES IRAKIENNES

    La commission électorale ordonne le recompte des voix à Bagdad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)