Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Amel Karboul, ministre tunisienne du Tourisme

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

  • Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • Ukraine : Washington met en garde Moscou contre une "erreur coûteuse"

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Quatre policiers du "36 quai des Orfèvres" placés en garde à vue pour viol

    En savoir plus

  • Standard & Poor's maintient la note "AA" pour la France

    En savoir plus

  • Le NETmundial condamne l’espionnage sur le Web

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

EUROPE

Le trafic aérien reprend progressivement malgré la menace d'un nouveau nuage

©

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2010

Après cinq jours de restrictions de vols, la majorité des pays européens se préparent à reprendre leur trafic aérien. Un retour à la normale qui pourrait ne pas durer, les autorités britanniques ayant annoncé l'arrivée d'un nouveau nuage de cendres.

AFP - Le trafic aérien reprend progressivement mardi dans toute l'Europe après cinq jours d'un chaos sans précédent pour des millions de passagers suite à l'éruption du volcan islandais, qui continue à se montrer menaçant.

A partir de mardi 06H00 GMT, la plupart des pays européens vont assouplir les restrictions de vols imposées depuis jeudi de la semaine dernière aux compagnies aériennes. Un accord en ce sens a été trouvé lundi soir par les ministres européens des Transports.

Ce sera notamment le cas en France, où la compagnie aérienne Air France prévoit que ses vols long-courrier au départ des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly reprennent "une exploitation normale", comme une grande partie de ses vols intérieurs.

La Grande-Bretagne, l'Irlande, Belgique, la Suisse notamment vont aussi commencé à rétablir le trafic. L'Allemagne attendra le début d'après-midi.

L'UE a décidé de ne plus limiter les interdictions de vol qu'à une zone circonscrite entourant le lieu de l'éruption volcanique, là où les cendres sont le plus concentrées dans l'atmosphère.

Sans attendre ce feu vert, plusieurs pays ont commencé à rouvrir leur ciel dès lundi soir, comme la Roumanie. Aux Pays-Bas, trois avions transportant des passagers ont de même décollé lundi soir de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol à destination de Shanghai, Dubaï et New York.

Le retour complet à la normale du trafic aérien en Europe est attendu d'ici jeudi, à condition que l'éruption ne gagne pas en intensité. Ce qui n'est pas garanti car les nuages de fines particules, dangereuses pour les moteurs d'avions, continuent à menacer.

Le volcan islandais a ainsi envoyé lundi un nouveau nuage de cendres vers le Royaume-Uni, ont annoncé dans la soirée les autorités aéronautiques britanniques.

Il faudra aussi plusieurs jours afin de mettre fin à l'engorgement et les files d'attente dans les aéroports, où certain touristes attendent de pouvoir rentrer chez eux depuis plusieurs jours.

Les retombées économiques
Les premiers bilans commencent aussi à être tirés. Les compagnies aériennes chiffrent à déjà plus d'un milliard d'euros leurs pertes, davantage qu'après les attentats du 11 septembre 2001. Et les pouvoirs publics sont montrés du doigt. On leur reproche d'avoir appliqué à l'excès le "principe de précaution".

 

Première publication : 20/04/2010

  • ISLANDE

    Le volcan Eyjafjöll crache désormais plus de lave que de cendres

    En savoir plus

  • TRANSPORTS

    "Nous pouvons nous payer l'hôtel, mais le budget devient très élevé"

    En savoir plus

  • EUROPE

    Pour en savoir plus sur le nuage de cendres

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)