Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Le trafic aérien reprend progressivement malgré la menace d'un nouveau nuage

©

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2010

Après cinq jours de restrictions de vols, la majorité des pays européens se préparent à reprendre leur trafic aérien. Un retour à la normale qui pourrait ne pas durer, les autorités britanniques ayant annoncé l'arrivée d'un nouveau nuage de cendres.

AFP - Le trafic aérien reprend progressivement mardi dans toute l'Europe après cinq jours d'un chaos sans précédent pour des millions de passagers suite à l'éruption du volcan islandais, qui continue à se montrer menaçant.

A partir de mardi 06H00 GMT, la plupart des pays européens vont assouplir les restrictions de vols imposées depuis jeudi de la semaine dernière aux compagnies aériennes. Un accord en ce sens a été trouvé lundi soir par les ministres européens des Transports.

Ce sera notamment le cas en France, où la compagnie aérienne Air France prévoit que ses vols long-courrier au départ des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly reprennent "une exploitation normale", comme une grande partie de ses vols intérieurs.

La Grande-Bretagne, l'Irlande, Belgique, la Suisse notamment vont aussi commencé à rétablir le trafic. L'Allemagne attendra le début d'après-midi.

L'UE a décidé de ne plus limiter les interdictions de vol qu'à une zone circonscrite entourant le lieu de l'éruption volcanique, là où les cendres sont le plus concentrées dans l'atmosphère.

Sans attendre ce feu vert, plusieurs pays ont commencé à rouvrir leur ciel dès lundi soir, comme la Roumanie. Aux Pays-Bas, trois avions transportant des passagers ont de même décollé lundi soir de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol à destination de Shanghai, Dubaï et New York.

Le retour complet à la normale du trafic aérien en Europe est attendu d'ici jeudi, à condition que l'éruption ne gagne pas en intensité. Ce qui n'est pas garanti car les nuages de fines particules, dangereuses pour les moteurs d'avions, continuent à menacer.

Le volcan islandais a ainsi envoyé lundi un nouveau nuage de cendres vers le Royaume-Uni, ont annoncé dans la soirée les autorités aéronautiques britanniques.

Il faudra aussi plusieurs jours afin de mettre fin à l'engorgement et les files d'attente dans les aéroports, où certain touristes attendent de pouvoir rentrer chez eux depuis plusieurs jours.

Les retombées économiques
Les premiers bilans commencent aussi à être tirés. Les compagnies aériennes chiffrent à déjà plus d'un milliard d'euros leurs pertes, davantage qu'après les attentats du 11 septembre 2001. Et les pouvoirs publics sont montrés du doigt. On leur reproche d'avoir appliqué à l'excès le "principe de précaution".

 

Première publication : 20/04/2010

  • ISLANDE

    Le volcan Eyjafjöll crache désormais plus de lave que de cendres

    En savoir plus

  • TRANSPORTS

    "Nous pouvons nous payer l'hôtel, mais le budget devient très élevé"

    En savoir plus

  • EUROPE

    Pour en savoir plus sur le nuage de cendres

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)