Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Le vol AH 5017 aurait disparu au-dessus du Nord-Mali avec de nombreux Français à bord

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Amériques

L'arrestation de Florence Cassez était une mise en scène

Vidéo par Karim YAHIAOUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/04/2010

La justice mexicaine révèle que la police a menti en faisant croire à la presse que l'arrestation de Florence Cassez s'était déroulée "en direct" le 9 décembre 2005. La Française a toujours affirmé avoir été arrêtée la veille.

AFP - La police mexicaine a menti en faisant croire à la presse que l'arrestation de Florence Cassez, la Française qui purge depuis une peine de 60 de prison à Mexico pour enlèvements et qui clame son innocence, s'était déroulée "en direct" le 9 décembre 2005, a reconnu la justice mexicaine dans un document parvenu lundi à l'AFP.

Les journalistes, de télévision entre autres, ont cru couvrir en direct l'intervention des policiers qui arrêtaient Florence Cassez et son ex-compagnon Israël Vallarta au petit matin du 9 décembre, mais la véritable arrestation avait eu lieu auparavant, a reconnu le Parquet général de la République (PGR), l'équivalent au Mexique du ministère de la Justice, dans un document dont l'AFP a obtenu copie lundi.

"Il y a là matière à révision du procès, car ce document aurait dû figurer dans le dossier lors de la procédure d'appel", a réagi l'avocat mexicain de Florence Cassez, Me Agustin Acosta. La jeune femme a été condamnée à 60 ans de prison en appel en mars 2009, après une peine de 96 ans en première instance.

Le patron des policiers de l'Agence fédérale d'investigation (AFI), Genaro Garcia Luna, devenu depuis ministre de la Sécurité publique, avait reconnu une "reconstitution", mais affirmé qu'elle avait été organisée à la demande des médias. L'AFI a été dissoute en 2009, et ses activités confiées au ministère de M. Garcia Luna.

La PGR, contactée lundi par l'AFP, n'avait fait aucun commentaire en fin de journée.

Florence Cassez, 35 ans, a toujours affirmé avoir été arrêtée dans la matinée du 8 décembre et tenue au secret jusqu'à l'aube du lendemain, pour la fausse arrestation en direct assortie de libération de victimes d'enlèvement.

La loi mexicaine stipule qu'un suspect arrêté en flagrant délit doit être présenté à un juge "sans délai".

Florence Cassez avait crié au mensonge à la télévision le 5 février 2006, en interpellant M. Garcia Luna dans une émission, cette fois en direct. Il avait reconnu une "reconstitution", mais en expliquant qu'elle avait été organisée "à la demande des journalistes".

Niant cette version, un reporter de télévision, Pablo Reinah, avait engagé ensuite une procédure, s'estimant atteint dans son honneur professionnel et dans ses intérêts car il avait été licencié par son employeur.

La PGR, dans une "proposition de concialiation" officielle en date du 2 mars 2007 dont l'AFP a obtenu une copie, a concédé "au reporter Pablo Reinah" que "dans l'information qui lui a été fournie sur l'intervention menée par des éléments de l'Agence fédérale d'investigation, il n'a pas été précisé que l'arrestation des personnes avait été effectuée avant son arrivée".

"Il n'a pas reçu une information complète, objective et vraie", souligne le texte.

"Comme (...) la dizaine de reporters de radio et de presse écrite qui se sont rendus sur place, j'ai été trompé par l'AFI sur les conditions dans lesquelles l'intervention a été conduite", a insisté M. Reinah dans le dernier numéro d'un mensuel mexicain renommé, Gatopardo.

Première publication : 20/04/2010

  • MEXIQUE - FRANCE

    L'opinion mexicaine doute de plus en plus de la culpabilité de Florence Cassez

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)