Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc: Nasser Zefzafi, le leader de la contestation populaire arrêté

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lutte contre le terrorisme en Europe : et maintenant ?...

En savoir plus

Amériques

Règlements de comptes sanglants entre narcotrafiquants à Ciudad Juarez

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2010

Les cartels de la drogue ont à nouveau fait couler beaucoup de sang à Ciudad Juarez, ville la plus meurtrière du Mexique. Dans la seule journée de mardi, quelque 16 personnes ont été assassinées lors d'opérations punitives menées par des trafiquants.

AFP- Seize personnes ont encore été assassinées mardi dans des opérations imputées aux cartels de la drogue dans le nord du Mexique frontalier avec les Etats-Unis, dont treize à Ciudad Juarez, face à El Paso au Texas, ont indiqué mercredi les autorités locales.

Quatre hommes ont ainsi été mitraillés par "un groupe de tueurs" devant un lycée de Ciudad Juarez: "deux sont morts sur place, un troisième a été blessé et le dernier a réussi à s'échapper indemne", a indiqué le ministère public.

Ciudad Juarez est la ville la plus meurtrière du Mexique, avec plus de 4.000 morts ces trois dernières années.

Cette métropole de 1,3 million d'habitants est le théâtre d'une véritable guerre des cartels pour le contrôle du marché local et du trafic vers l'énorme marché américain, premier client mondial de la cocaïne.

La guerre des cartels et leurs affrontements avec les autorités ont fait près de 23.000 morts au Mexique depuis l'arrivée au pouvoir en décembre 2006 du président Felipe Calderon, qui a érigé la lutte contre le trafic de drogue en priorité nationale.
 

Première publication : 21/04/2010

COMMENTAIRE(S)