Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

Six pirates arrêtés après l'attaque d'un navire de l'armée française

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2010

Six pirates somaliens qui ont attaqué par erreur, dans la nuit de lundi à mardi, le navire ravitailleur "La Somme" de l'armée française ont été arrêtés par la force navale de l'Union européenne.

AFP - Six pirates somaliens ont été arrêtés après avoir attaqué par erreur un navire de ravitaillement de la Marine de guerre française, la Somme, dans la nuit du 19 au 20 avril, a annoncé mercredi la force navale antipiraterie de l'Union européenne (UE), Atalante.

"Dans la nuit du 19 avril, à 400 milles marins au large de la Somalie, le navire de commandement et de ravitaillement français Somme a été attaqué par des pirates à bord de deux esquifs", a déclaré le quartier général d'Atalante dans un communiqué.

"La Somme effectuait une mission de soutien à l'opération antipiraterie de l'UE Atalante, lorsqu'elle a été attaquée, les pirates qui ont fait feu sur l'unité de la Marine nationale l'ayant apparemment confondu avec un navire marchand", a-t-il expliqué.

Des tirs d'avertissement leur ont fait comprendre leur erreur, et les deux esquifs ont pris la fuite.

L'un d'entre eux a pu être rattrapé et arraisonné "avec quatre pirates à son bord". Au cours de cette chasse, la Somme a aussi intercepté "le bateau-mère, arrêtant deux personnes et confisquant le matériel d'assaut" qui se trouvait à bord.

Les six pirates et l'esquif saisi ont été embarqués sur la Somme. L'autre esquif a pu prendre la fuite tandis que le bateau-mère a été détruit.

C'est la deuxième fois que des pirates attaquent par erreur la Somme, dont les superstructures peuvent, surtout la nuit, la faire passer pour un navire civil. La première fois, le 7 octobre 2009, cinq d'entre eux avaient été interpellés et leur esquif capturé.

Première publication : 21/04/2010

COMMENTAIRE(S)