Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Afrique

Six pirates arrêtés après l'attaque d'un navire de l'armée française

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2010

Six pirates somaliens qui ont attaqué par erreur, dans la nuit de lundi à mardi, le navire ravitailleur "La Somme" de l'armée française ont été arrêtés par la force navale de l'Union européenne.

AFP - Six pirates somaliens ont été arrêtés après avoir attaqué par erreur un navire de ravitaillement de la Marine de guerre française, la Somme, dans la nuit du 19 au 20 avril, a annoncé mercredi la force navale antipiraterie de l'Union européenne (UE), Atalante.

"Dans la nuit du 19 avril, à 400 milles marins au large de la Somalie, le navire de commandement et de ravitaillement français Somme a été attaqué par des pirates à bord de deux esquifs", a déclaré le quartier général d'Atalante dans un communiqué.

"La Somme effectuait une mission de soutien à l'opération antipiraterie de l'UE Atalante, lorsqu'elle a été attaquée, les pirates qui ont fait feu sur l'unité de la Marine nationale l'ayant apparemment confondu avec un navire marchand", a-t-il expliqué.

Des tirs d'avertissement leur ont fait comprendre leur erreur, et les deux esquifs ont pris la fuite.

L'un d'entre eux a pu être rattrapé et arraisonné "avec quatre pirates à son bord". Au cours de cette chasse, la Somme a aussi intercepté "le bateau-mère, arrêtant deux personnes et confisquant le matériel d'assaut" qui se trouvait à bord.

Les six pirates et l'esquif saisi ont été embarqués sur la Somme. L'autre esquif a pu prendre la fuite tandis que le bateau-mère a été détruit.

C'est la deuxième fois que des pirates attaquent par erreur la Somme, dont les superstructures peuvent, surtout la nuit, la faire passer pour un navire civil. La première fois, le 7 octobre 2009, cinq d'entre eux avaient été interpellés et leur esquif capturé.

Première publication : 21/04/2010

COMMENTAIRE(S)