Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le Liban, sans président depuis un an

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La Grèce, la brute et le truand"

En savoir plus

Economie

Le Français au cœur du scandale Goldman Sachs appelé à témoigner devant le Sénat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/04/2010

Accusé d'avoir trompé des investisseurs, Fabrice Tourre témoignera devant le Sénat, mardi, aux côtés de Lloyds Blankfein, le PDG de Goldman Sachs. L'audition va se focaliser sur le rôle des banques d'investissement dans la crise financière.

AFP - Fabrice Tourre, l'employé français de Goldman Sachs au centre de la plainte de la Commission américaine des opérations de Bourse (SEC) contre la banque d'affaires, va témoigner devant une commission sénatoriale aux Etats-Unis, aux côtés du PDG Lloyds Blankfein, d'après une source informée.

M. Tourre devrait se joindre à M. Blankfein et peut-être d'autres dirigeants de la banque d'affaires pour témoigner devant la sous-commission sénatoriale d'enquête sur la crise financière, a indiqué cette source proche du dossier.

La sous-commission a prévu mardi une journée d'audition sur "le rôle des banques d'investissement dans la crise financière" focalisée sur "la titrisation d'actifs adossés aux prêts hypothécaires immobiliers" et leur commercialisation.

La liste des personnes appelées à témoigner n'est pas encore officielle et devrait être publiée jeudi.

Des porte-parole de Goldman Sachs et de la commission sénatoriale n'ont pas fait de commentaires.

La SEC et l'autorité britannique des marchés (FSA) ont déposé des plaintes contre Goldman Sachs et M. Tourre, les accusant d'avoir trompé des investisseurs en leur vendant un produit financier complexe adossé à des dérivés de crédits hypothécaires risqués.

Dimanche, dns un message aux employés de la banque, M. Blankfein avait souligné que des dirigeants de Goldman Sachs auraient "l'occasion de témoigner au Congrès et de discuter plus largement de son rôle et de sa participation au marché des prêts hypothécaires" dans les prochaines semaines.

"Nous avons hâte de pouvoir exposer notre historique de gestion prudente du risque", a-t-il ajouté.

Le groupe a fait valoir dès vendredi qu'il jugeait la plainte de la SEC "complètement infondée" et qu'il entendait se défendre "vigoureusement".

Ce témoignage des dirigeants de Goldman devrait prendre une tournure très politique aux Etats-Unis alors que l'administration Obama négocie avec le Congrès l'adoption d'une réforme de la réglementation financière.

Première publication : 22/04/2010

  • FINANCE

    Attaquée sur tous les fronts, Goldman Sachs affiche une insolente santé

    En savoir plus

  • BANQUES

    Le gendarme de la Bourse américaine va poursuivre Goldman Sachs pour fraude

    En savoir plus

  • FINANCE

    La Fed examine les contrats passés entre Goldman Sachs et la Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)