Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au gabon, retour au calme mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Synapson, révélation de la scène électro tricolore

En savoir plus

L'ENTRETIEN

IBK : "Pas de troubles dans le nord du Mali mais des difficultés à Kidal"

En savoir plus

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

Amériques

Le naufrage d'une plateforme pétrolière laisse craindre une catastrophe écologique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/04/2010

En proie aux flammes depuis mardi soir, une plateforme pétrolière exploitée par le groupe britannique BP dans le golfe du Mexique a fini par couler. Onze employés sont toujours portés disparus.

AFP - Une plate-forme pétrolière, située dans le golfe du Mexique, a coulé jeudi, 48 heures après qu'une explosion l'a gravement endommagée et fait quatre blessés graves et 11 disparus, faisant craindre un désastre écologique, ont annoncé les garde-côtes à l'AFP.

"Nous sommes toujours en train de mener l'enquête" sur les raisons pour lesquelles la plate-forme a coulé, a expliqué Ashley Butler, porte-parole des garde-côtes.

Cent-vingt-six personnes se trouvaient sur la plate-forme "Deep Water Horizon" au moment de l'explosion survenue mardi à 22H00, heure locale (03H00 GMT mercredi) à quelque 70 kilomètres des côtes, au large de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane (sud). Cent quinze rescapés ont pu depuis regagner la côte et retrouver leurs familles.

Onze employés sont toujours portés disparus, selon les garde-côtes.

Exploitée par le groupe pétrolier britannique BP, la plate-forme appartient à la compagnie Transocean, qui revendique plus de 140 plate-formes pétrolières dans le monde.

Première publication : 22/04/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Explosion sur une plateforme pétrolière, plusieurs employés portés disparus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)