Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Moyen-orient

Hamas et Fatah manifestent ensemble, une première depuis 2007

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/04/2010

Pour la première fois depuis 2007, membres du Fatah et du Hamas ont manifesté ensemble dans la bande de Gaza pour dénoncer deux ordonnances militaires israéliennes qui vont permettre l'expulsion massive de Palestiniens de Cisjordanie.

AFP - Les deux mouvements rivaux palestiniens, le Fatah et le Hamas, ont, pour la première fois depuis leur rupture totale en 2007, pris part ensemble à une manifestation organisée mercredi par les différentes factions palestiniennes dans la bande de Gaza.

Plusieurs centaines de Gazaouis ainsi que des représentants de toutes les formations palestiniennes --dont le Hamas (islamiste) et le Fatah (laïque)-- ont participé au rassemblement près du point de passage d'Erez, frontalier entre la bande de Gaza et Israël, a constaté l'AFP.

Les manifestants ont dénoncé deux nouvelles ordonnances militaires israéliennes qui vont permettre, selon eux, l'expulsion massive de Palestiniens séjournant en Cisjordanie.

"Main dans la main contre la décision sioniste d'expulser les Palestiniens de Cisjordanie", pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les protestataires.

S'exprimant au nom des factions palestiniennes, le représentant du Fatah du président Mahmoud Abbas, Hicham Abdelrazek, a souligné que "tous les Palestiniens refusent les mesures arbitraires israéliennes à l'encontre du peuple palestinien tout entier".

"L'unité nationale est la soupape de sécurité de la cause palestinienne. La division aggrave la situation et crée un contexte qui permet aux forces d'Occupation (israéliennes) de maintenir leur agression", a-t-il dit.

De son côté, un chef du mouvement Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, Aymane Taha, a déclaré aux journalistes que cette manifestation illustrait "la nécessité de faire face dans l'unité aux décisions israéliennes et d'oublier les différends pour affronter les agressions israéliennes".

Samedi, le Fatah et le Hamas avaient déjà célébré ensemble à Gaza la "Journée du prisonnier palestinien", une première depuis la prise de contrôle de l'enclave par le Hamas en juin 2007.

Selon le quotidien israélien Haaretz et des organisations de défense des droits de l'Homme, les nouvelles mesures de l'armée israélienne visant à empêcher des "infiltrations" pourraient permettre l'expulsion ou l'arrestation de dizaines de milliers de Palestiniens séjournant en Cisjordanie.

Israël a démenti avoir l'intention de procéder à des expulsions massives.

Première publication : 22/04/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël menace d'intensifier ses raids sur la bande de Gaza

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    À Gaza, Ban Ki-moon dénonce le blocus israélien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)