Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Sports

Le champion du monde du 400 mètres, LaShawn Merritt, contrôlé positif

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/04/2010

Entre octobre 2009 et janvier 2010, le champion olympique et du monde sur 400 mètres, LaShawn Merritt, a été contrôlé à trois reprises positif aux stéroïdes anabolisants. L'athlète américain a été suspendu à titre provisoire.

AFP - L'athlète américain LaShawn Merritt, champion olympique (2008) et du monde (2009) du 400 m, a subi trois contrôles positifs à la DHEA (stéroïde anabolisant) entre octobre et janvier et est suspendu à titre provisoire, a annoncé son avocat jeudi dans un communiqué.

Selon l'avocat Howard Jacobs, la présence de DHEA et de pregnenolone dans l'organisme de Merritt s'explique par "la prise d'un médicament en vente libre visant à augmenter la taille du pénis, qu'il a utilisé épisodiquement après la saison 2009".

L'Américain a été contrôlé positif en octobre, en décembre puis en janvier.

"Ces contrôles positifs n'ont pas été notifiés à LaShawn Merritt avant le mois de mars et il n'a appris que tout récemment que la DHEA était à l'origine du résultat, indique le communiqué. Des recherches ont révélé que c'était le médicament développeur de pénis qui contenait de la DHEA."

Première publication : 22/04/2010

COMMENTAIRE(S)