Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En une seconde, tout s'est écroulé"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le burkini est une provocation"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

Afrique

Un Français et un Algérien enlevés près de la frontière algérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/04/2010

"Un Français, probablement un touriste, et un Algérien" ont été enlevés ce jeudi "par des hommes armés", ont déclaré plusieurs sources sécuritaires au Niger. L'identité des victimes ainsi que celle des ravisseurs restent indéterminées.

AFP - Un Français et un Algérien ont été enlevés jeudi dans le nord du Niger, près de la frontière algérienne, a-t-on appris de sources sécuritaires nigériennes.

"Un Français, probablement un touriste, et un Algérien ont été enlevés aujourd'hui (jeudi) près de la localité de Inabangaret (nord nigérien), près de l'Algérie", a indiqué à l'AFP une source sous couvert de l'anonymat.

Les deux hommes ont été enlevés "par des hommes armés", a affirmé une autre source sécuritaire nigérienne, ajoutant que le ressortissant algérien serait le chauffeur du Français.

Interrogé par l'AFP sur l'enlèvement d'un ressortissant français, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, a déclaré: "nous avons des indications en ce sens que nous nous employons à confirmer".

Aucune précision n'avait été donnée pour l'heure sur l'identité des ravisseurs.

Les enlèvements de touristes sont courants dans la vaste zone désertique à cheval entre le Niger, le Mali et l'Algérie, où opère Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Quatre touristes européens (deux Suisses, un Allemand et un Britannique) avaient été enlevés dans la région nigérienne de Tillabéri, près du Mali, en janvier 2009.

Aqmi, qui avait revendiqué l'enlèvement, avait annoncé en juin avoir tué le touriste britannique, tandis que les trois autres otages avaient été libérés.

Le groupe avait également revendiqué l'enlèvement en décembre 2008 de Robert Fowler, envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Niger, et son collègue Louis Guay, dans la même zone. Ils avaient été ensuite libérés.

Première publication : 22/04/2010

COMMENTAIRE(S)