Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le Quai d'Orsay n'écarte "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

Culture

Le dessin animé South Park dans le collimateur d'islamistes radicaux

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 23/04/2010

La chaîne américaine Comedy Central a décidé de censurer un épisode de son dessin animé phare South Park après que ses créateurs eurent reçu des menaces pour y avoir représenter le prophète Mahomet sous les traits d'un ours.

Le parti islamique malaisien Pan-Malaysian Islamic Party (PAS) regarde-t-il le dessin animé satirique américain South Park ? Son vice-président, Mahfuz Omar, a en tout cas demandé aux créateurs de l’émission de s’excuser auprès de tous les musulmans.

En cause : le 200e épisode de la série dans lequel le prophète Mahomet apparaît sous les traits... d’un ours. Dès le lendemain de sa diffusion, le 14 avril, sur la chaîne Comedy Central, la page FaceBook du dessin animé est prise d'assaut par des musulmans qui engagent un vif débat sur l’interdiction de représenter le prophète. Quelque 400 contributions plus tard, la tempête qui s’abat sur Matt Stone et Trey Parker, les créateurs de la série, n’en est qu’à ses débuts.

Le 22 avril, l’affaire prend une nouvelle tournure. Le site du groupe musulman radical new-yorkais Revolution Muslim prévient "Matt et Trey que ce qu'ils font est idiot et qu'ils vont probablement finir comme Theo Van Gogh", ce cinéaste hollandais tué en 2004 par un fondamentaliste musulman après la diffusion de l'un de ses courts métrages jugé outrageux par des radicaux islamistes.

Mahomet en super héros

Bien que Revolution Muslim ait, peu de temps après, nuancé les propos tenus sur son site, Comedy Central prend la menace très au sérieux. L’épisode 201 de South Park, diffusé jeudi, est remanié dans l’urgence. Toutes les références à la religion sont "bipées" et l’émission dans son ensemble est accompagnée d’une bannière "censurée".

Las, les coupes pratiquées sur l'épisode n’ont pas calmé l’ire des milieux islamiques radicaux, comme le montre la réaction du parti islamique malaisien. Mais elles ont, en outre, provoqué le mécontentement des défenseurs de la liberté d’expression. Andrew Sullivan, l’un des plus influents blogueurs américains, déplore ainsi que la chaîne se soit "écrasée". Depuis sa création, "South Park a  ridiculisé les mormons, écrabouillé la scientologie, s’est moqué des catholiques et a montré Bouddha en train de se faire un rail de coke", rappelle-t-il.

En 2002, South Park avait déjà montré Mahomet sous les traits d’un super héros. Sans susciter, à l’époque, la colère des musulmans. C’était trois ans avant la polémique suscitée par une série de caricatures du prophète parus dans le journal danois "Jyllands-Posten".

Première publication : 23/04/2010

COMMENTAIRE(S)