Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Hamas réalise un dessin animé sur le soldat Gilad Shalit

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2010

La branche armée du Hamas veut, à travers un dessin animé sur le soldat israélien Gilad Shalit, capturé il y a près de 4 ans, faire pression sur le gouvernement israélien.

AFP - La branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas a posté dimanche sur son site internet un dessin animé sur le soldat israélien Gilad Shalit qu'il détient depuis près de 4 ans et en échange duquel il réclame la libération de centaines de prisonniers palestiniens.

Le dessin animé, en 3D et qui dure trois minutes, vise apparemment à faire pression sur les autorités israéliennes.

Il dépeint le père du prisonnier, Noam Shalit, que l'on voit déambuler, devenant de plus en plus vieux, dans des rues désertes d'une ville d'Israël.

Un dessin animé réalisé par le Hamas



En off, on entend la voix réelle de son fils --des extraits d'anciens enregistrements de l'otage-- exhorter le gouvernement israélien à obtenir sa libération en échange de détenus palestiniens.

A la fin du film, Gilad Shalit est remis aux Israéliens dans un cercueil entouré du drapeau israélien. Mais ce n'était qu'un mauvais songe: "L'espoir demeure", assure le narrateur.

Le message du dessin animé est destiné à avertir Israël que si l'échange de prisonniers ne s'effectue pas rapidement, le sort de Gilad Shalit sera semblable à celui du pilote israélien Ron Arad, enlevé au Liban sud en 1986 et présumé mort en captivité.

"Nous prévenons la société sioniste que le soldat capturé par les Brigades al-Qassam (la branche armée du Hamas) et d'autres factions palestiniennes connaîtra le même sort que celui du pilote sioniste Ron Arad, disparu sans laisser de traces", peut-on entendre sur la vidéo en hébreu et en arabe.

"Si la société sioniste veut récupérer Shalit en vie, son gouvernement doit payer le prix en relâchant les prisonniers palestiniens", explique le narrateur.

Le mois dernier, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait déclaré qu'Israël attendait toujours la réponse du Hamas à sa proposition de libérer des prisonniers palestiniens en échange de Gilad Shalit.

M. Netanyahu a précisé qu'Israël avait accepté d'échanger des prisonniers palestiniens contre le sergent Shalit, âgé de 23 ans et qui a aussi la nationalité française, mais qu'il est opposé à la libération de certains Palestiniens "symboles du terrorisme", que réclame le Hamas.

L'Etat hébreu serait prêt à libérer 450 prisonniers palestiniens en échange de son soldat, enlevé le 25 juin 2006 à la lisière de Gaza, en territoire israélien, par trois groupes armés palestiniens, dont l'un relevant du Hamas.

Mais le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, fait porter la responsabilité de l'échec des discussions --conduites jusqu'à présent par l'intermédiaire d'un négociateur allemand et de l'Egypte--, sur l'"intransigeance" d'Israël.

Première publication : 25/04/2010

COMMENTAIRE(S)