Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Sports

Le Kazakhe Vinokourov remporte la doyenne des classiques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2010

À 36 ans, le Kazakhe Alexandre Vinokourov (Astana) a remporté pour la deuxième fois le Liège-Bastogne-Liège, l'une des courses les plus anciennes et les plus réputées du circuit cycliste.

AFP - Le Kazakh Alexandre Vinokourov (Astana), revenu dans le peloton après sa sanction pour dopage, a remporté dimanche Liège-Bastogne-Liège, la Doyenne des classiques cyclistes, longue de 258 kilomètres.

Vinokourov, qui a devancé le Russe Alexandre Kolobnev, s'est imposé pour la deuxième fois à Ans, cinq ans après son premier succès.

Entre-temps, le Kazakh, convaincu de dopage durant le Tour de France 2007, a purgé une suspension de deux ans.

Pour la troisième place, l'Espagnol Alejandro Valverde a devancé le Belge Pilippe Gilbert et le champion du monde en titre, l'Australien Cadel Evans, à plus d'une minute de Vinokourov.

Le vainqueur sortant, le Luxembourgeois Andy Schleck, a pris la sixième place en tête d'un petit groupe comprenant notamment l'Espagnol Alberto Contador (10e).

Dans le faux-plat montant vers Ans, Vinokourov a distancé à 700 mètres de la ligne Kolobnev, son compagnon d'une échappée lancée à 18 kilomètres de l'arrivée.

"C'est magnifique !", s'est exclamé Vinokourov, vainqueur vendredi du Tour du Trentin. "On a bien roulé avec Kolobnev, on s'est bien entendu. C'est une revanche pour moi. Je suis heureux et je remercie l'équipe pour son travail".

En cette journée quasi-estivale, un peloton encore fourni s'est présenté au pied de la côte de la Roche-aux-Faucons à 20 kilomètres de l'arrivée, où Andy Schleck, marqué de près par Gilbert, est passé à l'attaque.

Contador a réagi à son tour à l'approche du sommet et un regroupement s'est opéré ensuite. Vinokourov, suivi par Kolobnev, est parti à son tour et la réaction de Gilbert, accompagné par Valverde et Evans, s'est avérée insuffisante.

Le duo de tête a abordé la dernière difficulté, la côte de Saint-Nicolas, avec une trentaine de secondes d'avance. Gilbert, parti de nouveau en contre-attaque, n'a pu revenir.

Agé de 36 ans, Vinokourov est revenu à la compétition l'été dernier sous le maillot de l'équipe Astana qu'il a contribué à lancer en 2006.

Sur le podium, "Vino" a côtoyé Valverde, qui est également suspendu en Italie pour dopage et encourt une extension de cette sanction au niveau mondial.

Première publication : 25/04/2010

COMMENTAIRE(S)