Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat... les sujets qui fâchent

En savoir plus

Sports

Le Kazakhe Vinokourov remporte la doyenne des classiques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/04/2010

À 36 ans, le Kazakhe Alexandre Vinokourov (Astana) a remporté pour la deuxième fois le Liège-Bastogne-Liège, l'une des courses les plus anciennes et les plus réputées du circuit cycliste.

AFP - Le Kazakh Alexandre Vinokourov (Astana), revenu dans le peloton après sa sanction pour dopage, a remporté dimanche Liège-Bastogne-Liège, la Doyenne des classiques cyclistes, longue de 258 kilomètres.

Vinokourov, qui a devancé le Russe Alexandre Kolobnev, s'est imposé pour la deuxième fois à Ans, cinq ans après son premier succès.

Entre-temps, le Kazakh, convaincu de dopage durant le Tour de France 2007, a purgé une suspension de deux ans.

Pour la troisième place, l'Espagnol Alejandro Valverde a devancé le Belge Pilippe Gilbert et le champion du monde en titre, l'Australien Cadel Evans, à plus d'une minute de Vinokourov.

Le vainqueur sortant, le Luxembourgeois Andy Schleck, a pris la sixième place en tête d'un petit groupe comprenant notamment l'Espagnol Alberto Contador (10e).

Dans le faux-plat montant vers Ans, Vinokourov a distancé à 700 mètres de la ligne Kolobnev, son compagnon d'une échappée lancée à 18 kilomètres de l'arrivée.

"C'est magnifique !", s'est exclamé Vinokourov, vainqueur vendredi du Tour du Trentin. "On a bien roulé avec Kolobnev, on s'est bien entendu. C'est une revanche pour moi. Je suis heureux et je remercie l'équipe pour son travail".

En cette journée quasi-estivale, un peloton encore fourni s'est présenté au pied de la côte de la Roche-aux-Faucons à 20 kilomètres de l'arrivée, où Andy Schleck, marqué de près par Gilbert, est passé à l'attaque.

Contador a réagi à son tour à l'approche du sommet et un regroupement s'est opéré ensuite. Vinokourov, suivi par Kolobnev, est parti à son tour et la réaction de Gilbert, accompagné par Valverde et Evans, s'est avérée insuffisante.

Le duo de tête a abordé la dernière difficulté, la côte de Saint-Nicolas, avec une trentaine de secondes d'avance. Gilbert, parti de nouveau en contre-attaque, n'a pu revenir.

Agé de 36 ans, Vinokourov est revenu à la compétition l'été dernier sous le maillot de l'équipe Astana qu'il a contribué à lancer en 2006.

Sur le podium, "Vino" a côtoyé Valverde, qui est également suspendu en Italie pour dopage et encourt une extension de cette sanction au niveau mondial.

Première publication : 25/04/2010

COMMENTAIRE(S)