Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

EUROPE

Le maintien de la flotte russe en Crimée sème la zizanie au Parlement

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/04/2010

Jets d'œufs et de fumigènes, échanges de coups et de noms d'oiseaux... La séance fut très agitée, ce mardi matin, au Parlement de Kiev après l'adoption par une majorité de députés du maintien de la flotte russe dans le sud du pays. Ambiance.

AFP - L'accord controversé sur le maintien de la flotte russe en Crimée a été ratifié mardi matin par les Parlements ukrainien et russe, dans une atmosphère troublée par de vifs incidents à Kiev.

A Moscou, la décision a été prise à l'unanimité, avec 410 voix pour et zéro contre.

En Ukraine, 236 députés ont voté pour l'approbation de l'accord russo-ukrainien prévoyant le maintien de la flotte russe de la mer Noire dans le sud de l'Ukraine jusqu'en 2042, alors qu'un minimum de 226 voix était requis.

"La décision est prise", a déclaré le président du Parlement Volodymyr Litvine.

Mais la séance a été émaillée d'incidents, illustrant le malaise que crée cette décision et les inquiétudes sur la souveraineté de l'Ukraine face à son puissant voisin.

Plusieurs fumigènes ont été jetés dans l'assemblée, et le président du Parlement a été visé par des oeufs, provoquant des scènes de confusion dans la salle. Les débats n'ont toutefois pas été interrompus.

Certains députés ont échangé des coups. D'autres se couvraient le nez et la bouche

de serviettes en papier, ayant du mal à respirer en raison de la fumée.

Aux alentours du Parlement, plusieurs milliers d'opposants pro-occidentaux se sont rassemblés dans une atmosphère tendue. Ils scandaient "honte!", "mort aux traîtres", "la Crimée est à nous" ou encore "La flotte de Moscou dehors !"

La manifestation était entourée de fortes mesures de sécurité. Des centaines de policiers anti-émeutes étaient déployés sur place. Les policiers tentaient de bloquer l'accès des manifestants au Parlement et de les maintenir à distance de quelques centaines de manifestants pro-Ianoukovitch.

Les manifestants pro-Ianoukovitch brandissaient pour leur part des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Ukraine et Russie, partenaires stratégiques", "La Rada, soutiens le président".

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, qui a pris ses fonctions en février, et son homologue russe, Dmitri Medvedev, ont signé mercredi dernier un accord sur la prolongation de 25 ans du bail de la base de la flotte russe de la mer Noire, en Crimée (sud de l'Ukraine), qui devait expirer en 2017.

En échange, M. Medvedev a annoncé une baisse de 30% du prix du gaz russe livré à l'Ukraine.

Ces décisions illustrent un rapprochement notoire entre les deux pays dont les relations étaient au plus bas pendant la présidence du pro-occidental Viktor Iouchtchenko.
 

Première publication : 27/04/2010

COMMENTAIRE(S)