Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Sports

L'Inter Milan résiste au Barça et rejoint le Bayern en finale

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 28/04/2010

En demi-finale retour, les Milanais se sont inclinés 1 à 0 à Barcelone. Lors du match aller, ils l’avaient emporté 3 à 1. Les joueurs de José Mourinho retrouveront donc le Bayern Munich en finale, le 22 mai à Madrid.

Après un Inter Milan conquérant au match aller, les Milanais ont montré ce mercredi soir leur véritable force : une défense de fer. Réduits à dix en première période, les hommes de José Mourinho ont réussi le pari de contenir les attaques de la meilleure équipe du monde. Malgré un but concédé en fin de match (1-0) aux Barcelonais, l'Inter Milan s'est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions. Trente-huit après sa finale perdue face à l'Ajax d'Amsterdam, l'Inter retrouve donc les sommets européens.

Un Barça prévisible

Comme prévu, dès les premières minutes, les Barcelonais mettent la pression sur le camp adverse. Avec une victoire 3-1 au match aller, les Milanais ont logiquement décidé de cimenter une muraille autour des buts de Julio Cesar.

Dans un Camp Nou en fusion avec son équipe, le match prend vite un rythme catalan et les premières occasions sont barcelonaises. A la 3’, Pedro Rodriguez allume la permière frappe au premier poteau. Vingt minutes plus tard, il sert magnifiquement Leo Messi. Le diable argentin décroche une reprise qui passe juste à droite des buts du gardien brésilien.

Le tournant du match intervient à la 27e minute avec l’expulsion du milieu interiste Thiago Motta, qui écope d’un second carton jaune sévère. Si la légère tape sur le visage de Sergio Busquets est indiscutable, le milieu barcelonais en rajoute des tonnes.

Les espaces se libèrent, Leo Messi aussi. A la 33’, le numéro 10 décale en plein axe et enclenche une frappe enroulée. Julio Cesar doit s’étirer au maximum pour pouvoir effleurer le ballon du bout du gant et le dévier in extremis en corner.

A la mi-temps, le plan anti-Barça de José Mourinho semble porter ses fruits et les Italiens se dirigent tout droit vers la cinquième finale de leur histoire. Contrairement à l'effet attendu, à dix, la défense milanaise se retrouve encore plus compacte, ce qui gêne fortement les Barcelonais.

FOOTBALL




Un "catenaccio" milanais sans concession

Au retour des vestiaires, Pep Guardiola, le jeune coach des Blaugrana, décide de sortir Gabriel Milito pour Maxwell mais les tentatives barcelonaises butent sur le "catenaccio" bien huilé de Mourinho. Seules quelques incursions passent le rideau de fer. A la 62’, Messi s’infiltre entre Javier Zanetti, Cristian Chivu et Lucio, mais ce dernier lui subtilise le ballon au dernier moment.

La vitesse du jeune Vénézuélien Jeffren, entré à la place de Busquets à la 63’, n’arrive pas à changer la tendance. Le bloc barcelonais fait littéralement le siège des seize mètres milanais mais rien n’y fait, et même le sort semble s’acharné sur le Camp Nou lorsque Bojan Krkic (83’) manque l’immanquable de la tête alors qu’il se trouve devant les buts de Cesar.

La lueur arrive enfin une minute plus tard (84’) lorsque Gerard Piqué, pourtant en position de hors-jeu dans la surface, se retourne et libère son équipe (1-0). Un seul petit but sépare alors les Barcelonais d’une deuxième finale d’affilée. Mais Milan tient bon et les derniers assauts du Barça n'y feront rien.

Première publication : 28/04/2010

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    L'Inter Milan dynamite le FC Barcelone en demi-finale aller

    En savoir plus

  • Football : Les Français sont-ils trop pauvres pour gagner en Europe ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)