Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Economie

Total annonce une réduction de 20 % de ses capacités de raffinage

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/04/2010

Deux mois après l'annonce de la fermeture de la raffinerie de Dunkerque, le groupe pétrolier Total confirme la réduction de 20 % de ses capacités de raffinage d'ici 2011 et la fermeture d'une unité de distillation à la raffinerie de Normandie.

AFP - Le groupe pétrolier Total va réduire de 20% ses capacités de raffinage d'ici à 2011, par rapport à leur niveau de 2007, a confirmé vendredi Patrick de la Chevardière, son directeur financier au cours d'une conférence téléphonique.

Pour faire face à l'environnement "difficile" du secteur du raffinage, "nous avons décidé de fermer une unité de distillation à la raffinerie de Normandie et nous sommes en train de fermer la raffinerie de Dunkerque et d'en vendre une autre en dehors de France", a expliqué M. de la Chevardière en présentant les résultats trimestriels du groupe aux analystes financiers.

"Nous pouvons donc confirmer notre objectif de réduire de 20% notre capacité de raffinage entre 2007 et 2011", a-t-il ajouté.

La compagnie française, premier raffineur en Europe de l’Ouest, détenait fin 2009 des participations dans 24 raffineries, dont 12 qu'elle exploitait directement.

"Sur le long terme, nous sommes confiants dans le fait que l'environnement du secteur aval (raffinage et distribution de carburants, ndlr) va s'améliorer comme l'économie mondiale continue à se redresser mais il est clair qu'il y a aujourd'hui trop de capacités dans le système mondial", a précisé le directeur financier.

Début mars, Total a confirmé la fermeture de sa raffinerie de Dunkerque, tout en s'engageant à garantir les 370 emplois directs du site dans le cadre d'un projet de reconversion. Sous la pression des grévistes, Total s'est également engagé à ne pas fermer d'autre raffinerie en France au cours des cinq prochaines années.

Première publication : 30/04/2010

  • FRANCE

    Le raffinage, un secteur en panne sèche ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Total mis en examen pour corruption dans l'affaire "Pétrole contre nourriture" en Irak

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les condamnations prononcées au procès Erika confirmées et élargies en appel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)